Recherche

Les Echos, le Figaro Eco et Enjeux : les favoris des décideurs financiers

Publié par le

La sixième édition de l'enquête Ipsos Medias, "la France des décideurs financiers", montre une nouvelle fois la puissance de la presse auprès de cette cible. Les autres médias demeurent très en retrait en termes d'information financière.

  • Imprimer


L'enquête Ipsos a été réalisée du 24 février au 14 mai 1998 auprès d'un échantillon de 701 professionnels de la finance et de 902 particuliers gérant un portefeuille de valeurs mobilière d'une valeur minimum de 200 000 francs. Elle segmente donc les deux cibles en matière de résultats et d'analyse. La répartition des 33 titres étudiés s'effectue ainsi : 9 quotidiens, 13 hebdomadaires, 2 bimensuels, 8 mensuels, 1 trimestriel. Pour les professionnels de la finance, la presse reste le moyen d'information privilégié loin devant les autres médias. Ainsi, 94 % d'entre eux choisissent la presse pour recueillir une analyse pertinente, et 93 % estiment qu'il s'agit du meilleur moyen pour avoir un compte rendu précis d'un fait économique ou pour connaître les mécanismes d'une opération sur un titre. Les professionnels de la finance, avec 7,8 titres lus en moyenne (sur les 33 étudiés), sont de gros lecteurs. Pour les quotidiens, les Echos reste le support privilégié (70,7 % de pénétration en LNM), alors que le Figaro Economie et Enjeux-Les Echos sont respectivement l'hebdomadaire et le mensuel préférés. La presse est également le média préféré des particuliers possesseurs d'un gros portefeuille de valeurs mobilières. Ils lisent toutefois moins de journaux que les professionnels avec 2,8 titres en moyenne (3,3 pour les très gros portefeuilles). En presse quotidienne, le Figaro est celui qui a la plus forte pénétration, alors que les préférences vont au Figaro Magazine pour les hebdos et à Capital et Investir Magazine, selon la taille du portefeuille, pour les mensuels.

PHILIPPE CHESNAUD