Recherche

Les Cinep se veulent plus simples et accessibles

Publié par le

La vente aux enchères des espaces publicitaires des chaînes de France Télévision subit quelques modifications.

  • Imprimer


Annoncée à l'automne 1999, l'offre Cinep de France Télévision Publicité (voir MM 43) avait suscité bon nombre d'interrogations de la part du marché publicitaire. Se posaient, notamment, des problèmes de simplicité du processus et d'organisation chez les acheteurs. Média Exchange, qui gère les Cinep, y a apporté quelques modifications pour les offres de mai et juin. Premier changement : la suppression des macro-cinep (concernant plusieurs écrans) et des écrans non sectorisés. Les écrans proposés sont augmentés dans la limite de 5 % de l'offre de France Télévision. Les adjudications évoluent également. Elles ont lieu tous les mardis, six semaines avant la diffusion, et concernent tous les écrans d'une semaine au lieu des écrans d'un mois complet. Le prix de réserve est supprimé, mais le prix plancher, établi après la clôture des offres, est conservé. L'achat des emplacements préférentiels est aussi testé dans un système plus visible d'enchères à l'anglaise. Concernant le marché secondaire, les Cinep sont toujours revendables jusqu'à 7 jours avant la diffusion, même si lors du tournoi de Roland Garros, la revente de cinq écrans jusqu'à la veille de la diffusion est testée. Alors que les accréditations se faisaient jusqu'à présent auprès d'une seule banque, de nouveaux établissements vont être progressivement concernés. Enfin, les coûts GRP moyens des écrans Cinep de prime time sur les ménagères de moins de 50 ans, les 25 - 59 ans et les CSP + seront communiqués chaque semaine et mis en rapport avec les coûts des écrans classiques. Ces divers changements suffiront-ils à relancer une offre loin de faire l'unanimité ?

Philippe Chesnaud

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

La curiosité, clé d'ouverture des e-mails

Un internaute reçoit, en moyenne, 121 mails par jours. Face à la profusion d'e-mailings, comment les entreprises peuvent-elles se démarquer? [...]