Le soja, chronique d'un succès annoncé

Publié par le

Le marché français du soja profite d'un environnement propice à son développement. Malgré les innovations récentes, il demeure encore considéré comme un marché de niche avec une offre destinée à une cible avertie et spécifique. Or, un benchmark des Etats-Unis, riche d'enseignements, présente de réelles opportunités pour élargir la consommation de soja en France.

  • Imprimer


Incontournables dans l'alimentation asiatique, les produits à base de soja ont fait leurs premiers pas en Occident représentant une véritable alternative aux produits carnés. Particulièrement recherché par les végétariens, le soja constituait pour cette cible la source de protéines indispensable au fonctionnement de l'organisme, notamment grâce aux acides aminés essentiels (non synthétisés) contenus dans cette fameuse plante. En Europe, le phénomène a ensuite connu un essor lié aux crises alimentaires et notamment celle de la vache folle, qui a suscité une forte suspicion, voire une véritable perte de confiance des consommateurs dans les produits de viande et leurs dérivés. Forte volonté de retour au naturel, prise de conscience d'une consommation trop élevée en viande ayant des conséquences néfastes sur la santé cardio-vasculaire, une première opportunité de développer le marché s'ouvre pour le soja. Fleurissent alors une multitude de produits : du non transformé, comme le lait, aux crèmes dessert et aux steaks, le marché attire toutes les convoitises. Implantés majoritairement au rayon diététique ou vendus dans les magasins spécialisés (Natural Stores), ces produits ciblent des consommateurs avertis, ayant une ferme volonté d'intégrer leur alimentation à la préservation de leur capital santé. Autre environnement propice au développement de ce marché, les allergies alimentaires et bien sûr les intolérants au lactose qui trouvent dans les produits au soja une alternative aux produits laitiers tout en conservant les apports nutritionnels indispensables, notamment le calcium dont le lait de soja a été enrichi (il n'en contient pas naturellement). Le contexte santé est donc celui qui incontestablement conduit la croissance du soja.

Sortir de la niche


En France, des marques connues comme Gaylord Hauser ou Sojasun, bien qu'installées, rencontrent cependant des difficultés à recruter une cible plus large de consommateurs. Promesses et goût segmentants, le marché des produits au soja doit sortir de sa niche. Le benchmark des Etats-Unis nous offre des opportunités pour y parvenir. C'est en effet en Amérique du Nord que le soja connaît le plus fort dynamisme grâce au cadre offert par la législation. Les pouvoirs publics investissent massivement pour éduquer la population sur les bienfaits d'une alimentation saine et variée (notion quasi absente des mentalités et des habitudes, les Américains ayant recours aux compléments alimentaires pour répondre à leurs carences). C'est dans ce contexte d'intervention des autorités, qu'en 1999 la FDA (Food and Drug Administration) autorise les fabricants de produits au soja à en revendiquer les bienfaits sur la diminution des risques de maladies cardio-vasculaires. Résultat, les ventes de produits au soja s'envolent et connaissent un taux de croissance record : par exemple, le marché du "lait" de soja a doublé entre 2000 et 2001 pour atteindre 180 millions de dollars. Les marques généralistes et spécialistes se sont alors engouffrées dans la brèche : les lancements de produits actifs sur la santé ont explosé. Céréales, boissons, ultra-frais, barres... toutes les catégories ont été concernées. Pour n'en citer que certaines : Nutrition for Women (Quaker), des céréales ; Oasis Balance (Kraft Foods), des barres nutritionnelles, contenant des protéines de soja. Les bénéfices communiqués sont principalement la santé cardio-vasculaire grâce aux protéines de soja qui permettraient de diminuer le taux de mauvais cholestérol. Autre action, la réduction des effets de la ménopause, comme les bouffées de chaleur et l'irritabilité, grâce aux isoflavones, des propriétés clairement issues des médicaments et des compléments alimentaires. L'avenir du soja semble donc être prometteur avec une source de business dans la santé et une offre ciblant les consommateurs à la recherche d'une alternative naturelle aux produits de synthèse. Enfin, dernier signe annonciateur d'un bel avenir pour le soja, les premières initiatives menées en France sur le marché de la beauté avec le lancement récent de Soya Unify (Roc). Les passages de ce secteur à l'alimentaire ont déjà été riches d'enseignements : les consommateurs ont en effet été initiés aux pouvoirs anti-oxydants du raisin par le marché du soin. L'innovation produit avec de nouveaux bénéfices, bien que capitale, ne doit pas oublier cependant l'incontournable pour augmenter la pénétration du soja : la réassurance sur le goût. N'oublions jamais que les produits alimentaires en matière de santé ne peuvent pas occulter la gourmandise, pour preuve les nombreux échecs de marques en la matière !

Anne-Sophie Damelincourt

Autres articles

Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte
Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte

Marché publicitaire : une fin d'année en demi-teinte

Par

IREP Kantar Media et France Pub presentaient ce matin leur barometre unifie du marche publicitaire pour les trois premiers semestres 2017 Malgre [...]

Accenture souhaite acquérir l'agence Altima
Accenture souhaite acquérir l'agence Altima

Accenture souhaite acquérir l'agence Altima

Par

acquisition Altima acteur majeur dans e commerce en France permettrait de completer les capacites Accenture Interactive en matiere experience [...]

Le marché de l'affichage digital en chiffres
Le marché de l'affichage digital en chiffres

Le marché de l'affichage digital en chiffres

Par

Comment se porte le marche de affichage publicitaire en France il devrait depasser les 100 millions euros il reste restreint par rapport au [...]

Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques
Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques

Orange fait son entrée sur le marché des néo-banques

Par

entreprise francaise inaugure ce novembre son nouveau service bancaire mobile Orange Bank et devient ainsi le premier acteur telecom investir [...]

Jacquie et Michel réchauffe le papier glacé
Jacquie et Michel réchauffe le papier glacé

Jacquie et Michel réchauffe le papier glacé

Par

Grace sa marque franchouillarde et sa puissance de frappe Jacquie et Michel est devenu un des principaux acteurs de industrie du en France abord [...]

Eram se lance en Chine
Eram se lance en Chine

Eram se lance en Chine

Par

occasion de ses 90 ans la marque accelere son expansion l international et implante sur le marche chinois par le biais de La Boutique France [...]

Médias US: 4 stratégies de lancement en France
Médias US: 4 stratégies de lancement en France

Médias US: 4 stratégies de lancement en France

Par

Comment les titres de presse etrangers conquierent ils les 509 millions de lecteurs mensuels que compte Hexagone Retour sur strategies de lancement [...]