Recherche

Le snacking : 10 % des dépenses alimentaires

Publié par le

Taylor Nelson Sofres s'est penché sur une nouvelle tendance de consommation, le grignotage, et notamment à la maison. Un univers très dynamique.

  • Imprimer


Pour la première fois, une étude donne une vision transversale des offres snacking pour mieux appréhender la consommation en dehors des repas, individuelle et à la maison. Réalisée à partir des données du panel ConsoScan qui suit la consommation à domicile des foyers français, elle montre l'importance de ce marché en France, même si nous sommes encore loin du modèle américain. Le grignotage pèse aujourd'hui 10 % des dépenses alimentaires d'un ménage français et ce mode de consommation s'adresse surtout aux familles modestes avec enfants. Le snacking est un marché en forte progression en 2001 (+ 5 % en valeur). Parmi les univers les plus dynamiques, la viennoiserie industrielle et le snack saurisserie apparaissent comme les mieux orientés. Deux pôles portent le marché du snacking : le grignotage Adultes (87 % du marché en valeur) et sucré (des dépenses deux fois plus importantes que le salé). La deuxième partie de l'étude porte sur des "monographies d'enseigne" (Monoprix, Atac, Casino, Auchan...), résumant pour chacune les opportunités de développement de chiffre d'affaires par catégorie et par grands intervenants de la catégorie.

Anika Michalowska

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Article écrit par Channable

Channable

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Le nombre de marketplaces actives en France ne cesse d’augmenter, tout comme le volume de ventes qui y sont réalisées. Aujourd’hui, on estime [...]