Recherche

Le petit écran plébiscité

Publié par le

La télévision est le média préféré des jeunes enfants. Pourtant, dès 10 ans, leur préférence se fait moins nette et se porte notamment vers la presse ou la radio qui émerge à cet âge.

  • Imprimer


Incontestablement, l'image animée exerce un attrait irremplaçable sur les enfants. Selon l'étude 08-19 Diapason-Médiamétrie, 77 % des enfants de 8 à 10 ans déclarent "aimer beaucoup" regarder la télévision ou aller au cinéma, contre 31 % lire la presse ou 26 % écouter la radio. Cette prédilection pour le petit écran est surtout marquée avant dix ans pour s'estomper entre 11 et 13 ans, puis disparaître à l'adolescence, à partir de 14 ans. Autre indicateur de la forte adhésion des plus jeunes pour le petit écran, c'est la TV qui remplit le mieux auprès des jeunes la plupart des rôles attribués aux médias. Bien que les fonctions de chaque famille de supports soient clairement distinctes à leurs yeux, la télévision obtient globalement des scores largement supérieurs à ceux de la presse et de la radio. Ainsi, auprès par exemple des 11-14 ans, la télévision est plébiscitée par 74,1 % d'entre eux comme le média qui tient le plus au courant de l'actualité, alors que les magazines et journaux sont lus en priorité parce qu'ils aident le mieux à choisir les sorties ou les loisirs mais pour seulement 53 % des pré-adolescents, tandis que la principale fonction de la radio est de rapprocher de ses amis mais pour moins d'un tiers de cette classe d'âges. Toutefois, malgré l'image qu'ont souvent les parents de leurs enfants "scotchés" devant leur écran de télévision, les têtes blondes sont loin de l'indigestion. De toutes les tranches d'âges, les 4-14 ans sont ceux dont la durée d'écoute est la plus faible (109 mn en moyenne quotidienne pour l'année 1996 contre 179 sur l'ensemble de la population, source Médiamat de Médiamétrie). Normal, celle-ci croît régulièrement en fonction de l'âge. Si la télévision les attire globalement, ils ne sont pas pour autant prêts à "ingurgiter" n'importe quoi. Leur écoute se porte en priorité vers les chaînes dont la programmation est adaptée à leurs préoccupations : TF1 (40,2 % de parts d'audience en 1996, source Médiamat-Médiamétrie), M6 (17 %) et France 3 (16,2 %). Non seulement ces chaînes captent l'essentiel de l'audience des enfants, mais elles constituent aussi un trio qui recueille toute l'adhésion des enfants. Avant dix ans, aucune autre chaîne ne réussit à se hisser dans le trio de tête des chaînes préférées, les plus sympas, offrant les meilleurs dessins animés, les meilleures séries, où l'on fait les découvertes les plus étonnantes ou ayant les meilleures émissions de musique. Ce n'est qu'à partir de 11 ans que cette "troïka" commence à voir son influence s'éroder. Ainsi, France 2 supplante France 3 comme chaîne préférée et ayant les meilleures séries, Canal+ prend la place de la Trois comme chaîne la plus cool, la plus sympa, La Cinquième à la place de TF1 pour les découvertes les plus étonnantes et Arte se classe en deuxième position pour les meilleures émissions de musique (avec 4,7 %), loin derrière M6 (79,5 %). Un accroissement du nombre de chaînes fréquentées qui correspond parfaitement à l'élargissement de l'univers médias et des comportements de consommation des pré-adolescents.

F. K

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Calendrier de l'Avent du marketer: start-up (J-18)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Comment les marketeurs ciblent les plus jeunes ?

Laisser les enfants gérer leur budget : c'est le souhait de VeeCee. Le service n'est pas le seul à s'intéresser au marché d'une jeunesse de [...]

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Comment devenir une entreprise data-driven?

Mardi 6 décembre, emarketing.fr et IBM ont organisé, à Paris, une matinée consacrée aux tendances du marketing digital. Parmi elles, la dark [...]