Recherche

Le monde arabo-musulman malade de sa sexualité

Publié par le

Anthropologue, docteur en psychanalyse, Malek Chebel est l'auteur d'une oeuvre* aussi considérable que passionnante sur la sexualité dans l'Islam. Sa réflexion permet de porter un autre regard sur la société arabo-musulmane loin des clichés simplistes ressassés par des médias. Elle nous incite aussi à aiguiser notre esprit critique sur la sexualité et la relation homme-femme.

  • Imprimer

Selon vous, comment les Occidentaux considèrent-ils la culture arabo- musulmane ?


Je dirais qu'ils ne voient pas la culture réelle mais des images fixes aux deux extrêmes qui datent. Le désert, l'enturbanné, au travers du cinéma hollywoodien et de Lawrence d'Arabie. Un Autre à la fois différent mais accessible et proche. C'est le "ce que je vois de moi en lui" où les Occidentaux se valorisent au travers de l'autre. Mais c'est aussi l'immigré, l'ouvrier, le terroriste, entre la truelle et le couteau. Dans tous les cas, ils ignorent cet Islam porteur de raffinement, créateur de signes et d'intelligence, de beauté et de civilisation, de mots doux et chuchotés.

Il est certain qu'il peut être difficile d'apprécier l'Islam qui se manifeste par un sexisme ostentatoire que nous Occidentaux, a fortiori à notre époque, avons du mal à accepter.


C'est pourquoi je travaille depuis vingt ans sur le corps et la sexualité. J'ai voulu conquérir par des mots cet espace clos et interdit de la sexualité. J'ai été le premier à parler d'homosexualité et de lesbianisme dans les sociétés arabo-musulmanes. Ce qui m'a valu une mise en quarantaine et coûté ma carrière universitaire...

Comment se caractérise cette sexualité ?


Elle fonctionne sur un non-dit et sur la peur de la nudité. Elle est violente avec un sur-moi limité. La sexualité est le reflet d'une société qui met en jeu plusieurs champs des sciences humaines. Elle nécessite un déplacement, un recadrage, un reprofilage de la psychanalyse par rapport aux relations oedipiennes. J'étudie le caractère anachronique de la situation des femmes. Mais une société qui prône la non-mixité est une culture qui favorise l'homosexualité d'autant plus lorsque le mariage n'est orienté que sur la reproduction.

Dire que les deux plus grandes vedettes populaires du monde arabe Oum Kalsoum et Farid el Alatrach étaient homosexuels est encore tabou ?


Evidemment. Le monde arabe ne s'autorise pas la variabilité sexuelle ce qui est un non sens historique. J'appelle cela le gonadique. C'est-à-dire l'utilisation par un autocrate de sa sexualité individuelle pour l'instaurer comme une loi générale. La règle commune se partage entre l'homme et le prophète. Ce qui n'empêche pas certains de considérer la Bible, la Torah ou le Coran comme une création humaine et non comme la parole de Dieu.

Justement, qu'en est-il de la laïcité chez les arabo-musulmans ?


La majorité des musulmans qui vivent en France sont attachés à la laïcité. Ils considèrent la religion comme une affaire personnelle. Cette majorité silencieuse n'attend qu'un feu vert pour l'exprimer.

C'est-à-dire ?


Les laïcs ont peur. Peur de ces contrôles de l'âme, de l'affectivité, de la liberté que constituent les religions. A leur famille restée au pays, ils veulent aussi laisser l'illusion de l'adhésion à la religion. Les opposants aux dictatures sont peu nombreux à cause d'inhibitions personnelles. Il faut pourtant essayer de combattre en permanence la tradition misogyne de l'Islam et son cortège de viols, de rapts, d'excisions, de crimes d'honneur, de mariages forcés. Il faudra aussi pouvoir dire que le ramadan constitue à la fois un anachronisme et une absurdité médicale.

Comment considérez-vous ces jeunes de banlieue machistes et violents quand ils ne sont pas violeurs ?


Ils sont déboussolés et perdus justement face à l'affranchissement des femmes. On leur a appris que les femmes étaient à leur service. Qu'elles n'étaient qu'un entrecuisse et un utérus. Ils sont très malades, pris dans le vertige et la confusion. Ils n'ont pas compris cette dynamique où la femme est du côté du mouvement et l'homme de l'ordre. Ils ignorent ce qu'est une femme et qu'elle est libre de faire ce qu'elle veut d'elle-même.

Comment les femmes arabo-musulmanes vont-elles se libérer ?


Il y a beaucoup de résistance à l'évolution des femmes. Il faut que les hommes soient d'accord et libérés eux-mêmes, car lorsque l'on est libéré, on est aussi libérateur. Mais bien sûr les hommes ont du mal à accepter de perdre leurs privilèges domestiques à la petite semaine.

Quels signes de changement voyez-vous ?


Le Pacs, le souci d'adopter des enfants permettent à chacun de pouvoir se regarder dans le miroir comme un être pluriel et non univoque, de ne plus être sexuellement monolingue. Cet enrichissement des comportements est en train de créer de nouveaux comportements amoureux.

Je suis irritée de voir des femmes en foulard en 2002 à Paris. Ai-je tort?


Les femmes voilées sont des otages. Leur situation dépend de leur geôlier. Elles sont sous influence. Il faut les considérer à la lumière de leur histoire personnelle et collective. Mais se poser la question de savoir si une musulmane doit imposer son foulard est ridicule. La fille qui veut être musulmane à tout prix doit rester chez elle et ne voir que des musulmans de l'école à la boucherie. Si elle veut aller dans la cité laïque, elle en accepte les valeurs. Ou bien elle accepte d'être considérée comme une étrangère. Mais une société avance par ses élites. Je regrette que les médias accordent une importance démesurée à des gens qui ne le méritent pas. Je récuse ces comportements de par ma citoyenneté. La religion est une affaire privée. C'est folie de revendiquer son appartenance religieuse dans un état laïc et républicain. * A lire notamment : L'Esprit de sérail, Le Livre des Séductions, Psychanalyse des Mille et Une Nuits, Traité du raffinement, aux Editions Payot. Vient de sortir «Le Sujet en islam», aux Editions du Seuil.

Stirésius

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne

Delsey ouvre sa première boutique en ligne Delsey ouvre sa première boutique en ligne

70 ans... et toujours aussi moderne : la marque Delsey, référence mondiale de l'univers du voyage, a ouvert en novembre 2016 sa première boutique [...]

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

Les 5 offres d'emploi Web de la semaine

5 nouvelles opportunités d'emploi du digital sont mises en avant chaque semaine ici. Les offres d'emploi touchent aussi bien à l'univers du [...]

Citroën ressuscite sa Mehari... en version écolo

Citroën ressuscite sa Mehari... en version écolo

Citroën ressuscite sa Mehari... en version écolo

Aussi irrévérencieuse que sa grande soeur, la célèbre Mehari, l'E-Mehari de Citroën est emblématique de l'arrivée de la marque aux chevrons [...]

Mobile & Data : une question de confiance

Mobile & Data : une question de confiance

Mobile & Data : une question de confiance

Les mobinautes attendent des marques une plus grande transparence quant à l'utilisation de leurs données personnelles. Un enjeu juridique, mais [...]

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mailing ne baisse pas la garde

L'e-mail demeure un outil majeur de prospection et de fidélisation, aussi bien en B to B qu'en B to C, selon l'étude "Email marketing attitude", [...]

5 clés pour optimiser ses promos en ligne

5 clés pour optimiser ses promos en ligne

5 clés pour optimiser ses promos en ligne

Parce que les internautes sont de plus en plus experts en matière d'offres promotionnelles, et qu'ils sont aussi ceux qui les diffusent via [...]