Le marché français ralentit

Publié par le


Après une progression de 6 % en 2001 et de 5 % en 2002, Syntec Etudes Marketing et Opinion estime que le marché français devrait progresser de 3 voire 4 % en 2003. « La croissance du marché des études s'amenuise depuis trois ans, constate Jean-Pierre Gaucher, président de Syntec Etudes Marketing et Opinion. Mais la France n'est pas trop mal lotie par rapport à ses collègues européens. » Le marché français continue de révéler de profondes disparités. Les très gros instituts, au chiffre d'affaires supérieur à 30 ME, n'ont progressé en 2002 que de 4 % (contre + 12 % en 2001 et 2000). A l'inverse, ce sont les instituts de taille moyenne ou petite qui ont tiré le marché des études en 2002. Là encore, de façon inégale, 2003 devrait s'aligner sur l'année 2002.

Sur le même sujet

Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an
Etudes
Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an

Les audiences TV sur Internet gagnent 10% en un an

Par Laurence Moisdon

En 2017, un français sur cinq a regardé la télé autrement que ce soit en replay sur tv ou sur écrans internet ou encore en VoD ou SVoD.

Les marques face au pouvoir croissant du consommateur
Etudes
Les marques face au pouvoir croissant du consommateur

Les marques face au pouvoir croissant du consommateur

Par Laurence Moisdon

Dans un contexte de suspicion envers les marques de plus en plus prégnant, quelles sont les conséquences pour leur relation avec leurs consommateurs [...]