Recherche

Le lapin fait son show... pour une semaine

Publié par le

La collective du Lapin de France se lance dans une opération événementielle d'une semaine, relayée par 40 radios locales et des insertions dans la presse magazine féminine. Elle sera suivie d'actions en magasin et du lancement d'un site internet.

  • Imprimer


Après deux ans de campagnes télévisées, le Lapin de France change son fusil d'épaule pour un programme publi-promotionnel plus en adéquation avec son "petit" budget de 2,5 millions de francs. Objectif : être plus proche à la fois des consommateurs et des différents circuits de distribution, comme les GMS, la restauration hors-domicile ou les bouchers-volaillers. Les responsables de la filière ont choisi de concentrer leurs efforts dans le temps et autour d'un jeu-concours, le tout épaulé par un plan média restreint mais ciblé. Le message, lui, ne change pas : "Vite fait, bienfaits ! Le Lapin c'est excellent ! Pensez-y plus souvent !". La première "Semaine du lapin" se déroule du 14 au 20 mai. Elle est soutenue par une opération "coup de poing" radiophonique avec un jeu antenne sur un réseau de 40 radios locales (antennes régionales de Chérie FM, RFM, Nostalgie, radios commerciales indépendantes...). 800 bandes-annonces sont diffusées depuis le 7 mai et, durant cinq jours, du 14 au 18 mai, 400 messages-jeux sur des questions nutritionnelles. Le Clipp (Comité lapin interprofessionnel pour la promotion des produits français) réalise également une campagne de publicité dans Femme actuelle et Prima afin d'aborder les atouts de la viande de lapin, tout en proposant un jeu-concours. Pour moderniser l'image du lapin, la filière cunicole invite, dans la foulée, les journalistes de la presse nationale grand public à trois cours de cuisine, qui aborderont à la fois la manière de cuisiner le lapin, façon "light" ou exotique, tout en revisitant les classiques comme le lapin aux pruneaux. Ces trois approches font d'ailleurs l'objet d'un nouveau livret de recettes qui sera diffusé à 1,2 million d'exemplaires dans les packs de lapins vendus en GMS. Ces livrets véhiculent également le jeu-concours organisé depuis le 30 avril et jusqu'au 17 juin prochain. Les consommateurs peuvent jouer par téléphone ou Internet (sur le nouveau site lapin.fr) dans la perspective de gagner 60 week-ends gastronomiques en Relais & Châteaux. Sur le terrain, la collective propose un nouveau matériel promotionnel pour la restauration hors-domicile, les bouchers-volaillers et les grandes et moyennes surfaces, qui bénéficient également, du 30 avril au 17 juin, de 400 animations en magasin. Chaque circuit a été préalablement informé par la presse professionnelle.

Isabelle Gutierrez

Les 10 idées marketing (6-10 juin)

Les 10 idées marketing (6-10 juin)

Les 10 idées marketing (6-10 juin)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: Google lance de nouveaux formats de publicité mobile, [...]

Les 10 idées marketing (30 mai-3 juin)

Les 10 idées marketing (30 mai-3 juin)

Les 10 idées marketing (30 mai-3 juin)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: 10 façons de perdre des clients, LG se lance à l'assaut [...]

[Baromètre] Le basket : une discipline qui monte

[Baromètre] Le basket : une discipline qui monte

[Baromètre] Le basket : une discipline qui monte

Retrouvez le potentiel marketing d'une discipline sportive dans le baromètre de notre partenaire Sport Stratégies, réalisé avec Uniteamsport. [...]

[Baromètre] La natation, une discipline très suivie

[Baromètre] La natation, une discipline très suivie

[Baromètre] La natation, une discipline très suivie

Comme chaque semaine, retrouvez le potentiel marketing d'une discipline sportive dans le baromètre de notre partenaire Sport Stratégies, réalisé [...]

Les 10 idées marketing (12-16 sept.)

Les 10 idées marketing (12-16 sept.)

Les 10 idées marketing (12-16 sept.)

La rédaction a sélectionné pour vous 10 informations percutantes. Au menu cette semaine: Discover de Snapchat s'ouvre aux médias français, une [...]