Recherche

Le groupe Tests complète son offre sur la Net économie

Publié par le

Devenir le journal professionnel de la Net économie, telle est l'ambition du nouvel hebdomadaire du groupe Tests, société de Vivendi Universal Publishing. Vendu par abonnement et en kiosque, le pari est audacieux sur un secteur bousculé.

  • Imprimer


Persuadé "qu'Internet, c'est parti pour 1 000 ans", le groupe Tests a lancé, le 2 mars, le Nouvel Hebdo, son premier titre "techno-éco" de la nouvelle économie. Techno parce qu'il est difficile de parler d'Internet sans aborder certains de ses aspects techniques, et éco car le titre veut avant tout se positionner comme l'observateur privilégié de l'évolution du marché. « Nous voulons donner un panorama complet à tous les décideurs qui travaillent ou développent des projets "Net" au sein de leurs entreprises », souligne Isabelle Neyraud, directrice de la communication du groupe. Une manière de positionner le titre tout autant, sinon plus, auprès des entreprises de l'économie traditionnelle qu'auprès des start-up ou dotcoms dont on connaît la fragilité actuelle. Indices, analyses du marché, actualité, évolution des modèles économiques, de la Bourse, des sociétés, management et ressources humaines feront partie des nombreux sujets abordés. Afin de mener à bien son projet, le groupe a fait appel à Jean-Jérôme Bertolus, directeur de la rédaction et ancien rédacteur en chef adjoint du Nouvel Economiste, ainsi qu'à Philippe Bonnet, rédacteur en chef adjoint et transfuge de La Tribune, où il avait déjà la responsabilité de la rédaction en chef du journal et la charge de la communication et de l'économie des médias. Le titre prévoit une diffusion de 30 000 exemplaires à son démarrage, principalement par le biais d'abonnements, mais également par la vente en kiosque. Le groupe a déjà qualifié près de 30 000 adresses par une opération de marketing direct et qui se verront adresser le titre. Côté annonceurs, le groupe espère faire le plein auprès des fournisseurs "high-tech" classiques, des éditeurs de logiciels, services, téléphonie, matériel réseau aux opérateurs de télécommunication, etc. Tous ceux qui permettent de mettre en oeuvre une politique Net. Il table également sur un marché potentiel d'annonceurs non captifs, susceptibles d'être intéressés par sa cible de décideurs. Le Nouvel Hebdo vient enrichir le portefeuille déjà bien rempli du groupe dans l'univers de la Net économie par le biais de 01 Informatique sur le secteur de l'informatique ou Internet Pro sur l'aspect pratique des sites internet.

Isabel Gutierrez

PME et applications mobiles : les derniers chiffres

PME et applications mobiles : les derniers chiffres

PME et applications mobiles : les derniers chiffres

Clutch publie des chiffres relatifs aux petites et moyennes entreprises et leur interet pour le developpement dapplications mobiles En moins [...]

Instagram intègre de la publicité dans ses stories

Instagram intègre de la publicité dans ses stories

Instagram intègre de la publicité dans ses stories

Pour aider les marques mieux interagir avec leur communaute Instagram lance deux nouveaux outils les insights et la publicite dans les stories [...]

The Kooples accélère sur le store-to-web

The Kooples accélère sur le store-to-web

The Kooples accélère sur le store-to-web

enseigne de vetements pour couples veut accelerer la digitalisation de ses points de vente une application mobile est actuellement testee [...]

Cosmétiques : 7 marques de beauté qui font "mâle"!

Cosmétiques : 7 marques de beauté qui font "mâle"!

Cosmétiques : 7 marques de beauté qui font "mâle"!

Fini le temps ou les hommes se contentaient de apres rasage La beaute se conjugue desormais au masculin Un marche qui seduit les grands noms [...]