Recherche

Le groupe Ipsos s'implante en Scandinavie

Publié par le

Ipsos vient de conclure un accord de prise de participation avec la société d'études suédoise IMRI.

  • Imprimer


Absent jusqu'à aujourd'hui de Scandinavie, un marché de près de 25 millions d'habitants, où le secteur des études grand public mais surtout B to B et nouvelles technologies est très développé, le groupe Ipsos a annoncé qu'il allait prendre une participation de 40 % dans le capital de la société d'études suédoise IMRI (International Market Research Institute). Créée en 1992 par Andréi Postoaca, celle-ci est devenue rapidement l'un des principaux fournisseurs de données (recueil et traitement) du marché suédois. IMRI est également spécialisée dans la recherche médias et, via sa filiale Cactus, dans la recherche sur Internet. Elle dispose d'un centre d'appels comprenant 100 stations équipées en CATI. IMRI prévoit de réaliser en 2001 un CA de 2,5 M €. « Cette opération va nous permettre d'étendre notre activité européenne en direction de la Scandinavie », explique Carlos Harding, directeur général du Groupe Ipsos en charge du développement corporate. Après la Scandinavie et, plus récemment, le rachat stratégique pour le groupe de Novaction, quelles sont les priorités d'Ipsos ? « Nous avons désormais réussi un maillage assez complet de l'Europe et nous sommes très bien implantés en Amérique du Sud, même s'il reste encore des expertises à compléter », répond Carlos Harding. Le groupe Ipsos va bientôt lancer des activités de relation clientèle au Brésil ainsi que des activités dans les études d'opinion. Des dossiers sont également à l'étude aux Etats-Unis, « où il y a encore des choses à faire ». Mais 2002 devrait être pour le groupe français l'année de l'Asie, avec un renforcement de la présence d'Ipsos en Chine et une recherche de partenariat au Japon. Avant de mailler ce continent là aussi plus avant.

Anika Michalowska