Recherche

Le désir de transgression a de beaux jours devant lui

Publié par le

Le thème de la transgression est un des axes les plus importants actuellement et pour les années à venir, c'est un mouvement de fond. Cet axe cristallise différents types de désirs et d'expression de ceux-ci : étonner et être étonné, la théâtralisation, le décalage, le détournement, le non-respect des normes établies ou des tabous (alimentaires, verbaux, comportementaux), le ludique, l'extrême...

  • Imprimer


La transgression est un axe très “politically incorrect”, qui a commencé à revenir en force vers 1995, et dont l'origine et les premières expressions à grande échelle s'établissent avec le mouvement Punk, au milieu des années 70. Un mouvement dont les prémices peuvent se retrouver antérieurement avec les Dadaïstes. Puis les Zazous, qui durant la guerre de 39-45, ont à leur manière, manifesté une des formes de la résistance face aux nazis. Et ensuite les Hippies, avec des figures marquantes en littérature, comme Jack Kerouac, Williams Burroughs, Charles Bukowski, Timothy Leary ou Thomas Selby, en peinture avec les Expressionnistes abstraits tels que Jackson Pollock, Sam Francis. Puis le Pop Art avec Andy Warhol et sa Factory new-yorkaise a permis à des musiciens comme Lou Reed et Iggy Pop de se produire à leurs débuts. Ensuite, cette vague a pris son ampleur en Grande-Bretagne, avant de s'étendre au monde entier, avec les Sex Pistols qui en sont devenus le symbole le plus médiatique et le plus tragique. En France, en littérature et en philosophie, on peut compter Guy Debord et les situationnistes. Pour la première fois et de façon aussi forte tant au niveau du contenu que de la forme, il y a eu une manière de parler de violence, de politique, de religion, de sexe, de drogue, d'alcool, de faire de la musique ou de la peinture, de se produire sur scène et en spectacle, de s'habiller, qui jusque-là était impensable.

Présent et futur transgressifs


Les résonances que nous en connaissons aujourd'hui, seront présentes encore dans les années à venir, dans toutes sortes de domaines de productions culturelles ou de consommation. Les dernières traductions issues de ces désirs de transgression sont, par exemple, dans le domaine du cinéma, la série américaine (diffusée sur Canal+) et le film South Park. Des gamins façon micro-toons, à la manière de Simpson affreux, sales et méchants, pètent, rotent, disent “va te faire en...” ou “bite” à chaque fin de phrase. Ces personnages sont les mutants des sitcoms classiques dans une série où tous les tabous sont abolis : le dénommé Kenny (âge présumé 5-6 ans) y meurt à chaque fin d'épisode, un pépé est euthanasié, après l'avoir maintes fois demandé, le cuisinier de l'école est noir (une première dans un dessin animé), les profs sont tous névrosés, paranoïaques ou obsessionnels compulsifs, les parents idem, tout le monde y est obsédé par son sexe, son corps, sa séduction. C'est l'anti “american way of life”, une critique du système capitaliste et puritain qui fait que les Américains sont très réprimés, et qui a attiré les foudres de la censure et des ligues bien-pensantes. Dans le même ordre d'idée, nous avons pu voir sur nos écrans le corrosif C'est arrivé près de chez vous ou comment rentrer dans la peau d'un serial-killer belge, de et avec Benoît Poelvoorde. Et Michel Houellebecq avec ses Extension du domaine de la lutte et autres Particules élémentaires, ou encore Amélie Nothomb et ses Catilinaires ont fait le bonheur de nos libraires. De façon plus édulcorée, dans le domaine des cosmétiques, la dernière campagne presse pour le Rouge Miroir des Parfums Givenchy nous donne à voir une vampiresse souriant toutes canines dehors. De même, la campagne de lancement de la ligne maquillage Manifesto d'Isabella Rossellini nous présente le visuel d'une jeune personne frêle et blonde exhibant gaiement son appareil dentaire. Des codes jamais vus dans l'univers habituellement lissé de la beauté. Pour nous vêtir l'automne-hiver 2000-2001, les tisseurs du salon Première Vision (1er salon européen des tissus) misent justement sur le thème de la transgression, avec le retour des coloris vifs, l'utilisation de matières mates et gommées, façon goudron, béton, papier ou encore rouillées et poncées. Pour nous désaltérer, il y a eu Orangina Rouge. Il y a maintenant le champagne Pop de Pommery, très revigorant dans sa petite bouteille bleue, à boire au goulot ou à la paille. Dans l'alimentaire, on nous promet des douceurs aux textures façon Jelly, des plus inattendues. Le désir de transgression a de beaux jours devant lui et c'est tant mieux, on en redemande. A suivre...

BIBLIOGRAPHIE


Les Catilinaires d'Amélie Nothomb. Editions Albin Michel. Extension du domaine de la lutte, de Michel Houellebecq. Editions Flammarion. Les Particules Elémentaires, de Michel Houellebecq. Editions Maurice Nadeau et Poche.

PAR ANNE MEAUX, Consultante en innovation et co-développement

CES 2016: 8 innovations stupéfiantes

CES 2016: 8 innovations stupéfiantes

CES 2016: 8 innovations stupéfiantes

Robot d'accueil, drone de transport, bijoux connectés: Mathieu Flaig, head of training and consulting au sein du Hub Institute, a capturé les [...]

Les 6 tendances visuelles de 2016

Les 6 tendances visuelles de 2016

Les 6 tendances visuelles de 2016

Getty Images dévoile les axes qui influenceront la communication visuelle en 2016, en se fondant sur des avis d'experts et des analyses internes. [...]

Communication : faut-il transgresser les tabous ?

Communication : faut-il transgresser les tabous ?

Communication : faut-il transgresser les tabous ?

Sexe, maladie, handicap... Le tabou, en publicité, est une arme à double tranchant. Ziad Samaha et Bruno Poyet, experts en efficacité publicitaire [...]

Expérience client : le retard du BtoB

Expérience client : le retard du BtoB

Expérience client : le retard du BtoB

Plus de 75% des entreprises BtoB sont encore en phase d'exploration ou de déploiement dans leur processus d'expérience client... Découvrez dans [...]

Le marketing high-tech : portail d'innovation

Le marketing high-tech : portail d'innovation

Le marketing high-tech : portail d'innovation

Le portail d'innovation est un outil qui permet de cadrer les axes de recherche d'idées d'innovation. À partir de l'analyse externe et de l'analyse [...]

Aston Martin, une histoire (populaire) du luxe

Aston Martin, une histoire (populaire) du luxe

Aston Martin, une histoire (populaire) du luxe

A la fois communautaire et élitiste, le constructeur automobile trouve son équilibre grâce à une stratégie marketing axée sur l'expérience - [...]