En ce moment En ce moment

Le consommateur face au temps libre

Publié par le

Alors que le débat sur les 35 heures bat son plein, l'édition 98 de l'Observateur Cetelem s'est penchée sur les aspirations des Français en matière de temps libre et, en conséquence, sur leurs attentes de consommation.

  • Imprimer


Premier constat : le travail structure le temps libre. En un mot, le temps libre s'entend par souscription, par opposition au temps travaillé. En même temps, le temps libre apparaît de plus en plus comme le lieu privilégié de l'expression et de la réalisation des aspirations individuelles. Encore faut-il avoir les moyens d'en profiter. Ecartelés entre un pouvoir d'achat qui stagne et un désir de réalisation de soi qui croît, les consommateurs sont hypersensibles au prix : 78 % d'entre eux disent rechercher des prix très accessibles pour leurs activités de temps libre. Parallèlement, les consommateurs ont besoin de réassurance, sur le rapport qualité/prix des produits achetés ou activités pratiquées, un besoin de sens qui n'est pas sans impact sur la qualité des produits, le niveau des services, l'image de marque. Tout aussi forte est la recherche de plaisir. D'où une attente nouvelle sur la dimension ludique au moment de l'achat ou lors de la "consommation" de produits temps libre. Quant au besoin d'émotion, de sensation, il se traduit par une attirance très forte pour les innovations et les nouveautés. En outre, le consommateur regrette le manque de clarté de certaines offres commerciales, l'inadéquation des produits aux besoins, notamment en matière artistique et culturelle, et critique la qualité des conseils des professionnels surtout dans le domaine des voyages. Les attentes des consommateurs permettent à l'Observateur Cetelem d'esquisser quelques pistes à traduire en offre produit. Rendre l'offre du temps libre plus vivante, plus humaine ; ne plus vendre uniquement des produits ou des activités mais aussi des valeurs. Développer une offre commerciale plus relationnelle. Proposer des formules à la fois flexibles et structurées. Et par-dessus tout, faciliter l'accès à une information fiable. De plus en plus, les nouveaux espaces marchands devront être des espaces de vie intégrant la dimension temps libre et les valeurs associées (plaisir, personnalisation, sens...).

ANIKA MICHALOWSKA

La rédaction vous recommande

Le guide des audiences Facebook et Instagram
Le guide des audiences Facebook et Instagram

Le guide des audiences Facebook et Instagram

Par Nosto

Dans cet ebook vous apprendrezPourquoi attaquer le funnel de conversion par la fin prend tout son sensComment exploiter les donnees recoltees [...]

Sur le même sujet

La DRTV booster d'efficacité selon My Media
Média
La DRTV booster d'efficacité selon My Media

La DRTV booster d'efficacité selon My Media

Par Amélie Riberolle

Après une décennie de mesure de l'efficacité TV avec sa solution Leads Monitor, My Media publie son premier baromètre DRTV, dont les résultats [...]

Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français
Média
Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français

Lidl nommé "sponsor de l'année" pour son soutien au hand français

Par Clément Fages

La 14e édition des Trophées Sporsora récompense les meilleures initiatives de marques en matière de sponsoring sportif. Partenaire de la Fédération [...]

Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne
Média
Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne

Pour promouvoir Fines Bulles, Perrier ressuscite sa Lionne

Par Clément Fages

Soucieux de mettre sa gamme Fines Bulles en avant, Perrier lance ce 19 février une campagne TV et digitale basée sur le remake du film "La Lionne", [...]

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?
Média
PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

PR Lab 2018 : quel antidote face aux fake news ?

Par Stéphane Guillard

Syntec Conseil en Relations Publics et ses partenaires convient les professionnels de la communication le 10 avril 2018 à la 4e [...]