Recherche

Le WAP attire les plus de 25 ans

Publié par le

Premiers résultats du baromètre international Internet Mobile de Taylor Nelson Sofres Telecoms dans 4 pays : les plus de 25 ans ont l'intention de s'équiper.

  • Imprimer


Au terme d'une étude menée par Taylor Nelson Sofres Télécoms, auprès de 4 048 foyers dans quatre pays (France, Grande-Bretagne, Allemagne, USA) au début de l'été, 13,6 % des interviewés ont déclaré leur intention d'acheter un téléphone Wap dans les 12 prochains mois. Un bémol : l'achat est intimement lié au prix (85 % des réponses). Les hommes se montrent deux fois plus enclins que les femmes (38 %) à s'équiper, mais les 25 ans et plus ont le même niveau d'intention d'achat, quel que soit leur sexe. Sur la tranche des moins de 24 ans, l'écart se creuse (31 % des hommes, 23 % des femmes). La probabilité d'achat est la plus élevée en Grande-Bretagne et la moins élevée en Allemagne. La France arrive en 2e position et les Etats-Unis, en 3e. Compte tenu du fort taux d'utilisation d'Internet dans ce pays, il n'existe que peu de différence entre l'intention d'achat d'un téléphone Wap et l'utilisation du Net ; en revanche, en France, Angleterre et Allemagne, les acheteurs potentiels utilisent deux fois plus Internet que l'ensemble de la population. Selon Christian Blondeau, directeur régional Europe de Taylor Nelson Sofres Télécoms : « Il faut être prudent et ne pas tirer des conclusions trop hâtives sur le moyen terme. Ces différences s'expliquent par un degré variable de scepticisme quant aux nouvelles technologies qui n'ont pas encore été éprouvées, plus fort en Allemagne, par exemple. » De plus, il souligne que les utilisateurs ont du temps avant que la technologie de troisième génération ne fasse son apparition. Nous allons assister à une augmentation progressive des usages. « L'arrivée du GPRS, début 2001, sera certainement une étape significative dans le passage à l'acte d'achat », estime Christian Blondeau.

Anika Michalowska