Recherche

Lancement sous renforts

Publié par le

Externalisation Récent acquéreur des activités de téléphonie mobile de Siemens, BenQ Mobile a contractualisé à l'année les conditions de lancement de sa marque.

  • Imprimer


Emanation du groupe taïwanais BenQ, BenQ Mobile a racheté en octobre 2005 les activités de téléphonie mobile de Siemens. Le 17 janvier dernier, l'entreprise lançait sur le marché la marque BenQ Siemens. « Nous nous appuyons sur une force de vente terrain externalisée de huit personnes, chargée de déployer sur le terrain le dispositif et les actions nécessaires à l'installation de la marque et de veiller à la qualité de la prescription en points de vente », explique Rafaël Gonzalez, directeur marketing et communication. La prestation de l'équipe dépêchée par BW, société choisie dans le cadre d'un contrat renouvelable d'un an, est jaugée à l'aune d'une batterie d'indicateurs activée tous les trois mois?: visibilité produits et marques, niveaux de recommandation par les vendeurs enseignes, satisfaction de ces mêmes vendeurs quant aux outils et services commerciaux mis à leur disposition… « Nous ne travaillons pas sur un marché linéaire. L'externalisation s'est avérée la meilleure solution pour répondre à des pics d'activité assez marqués », commente Rafaël Gonzalez. Le staff commercial de BenQ Mobile n'en est pas à son coup d'essai: avant la revente de ses activités de téléphonie mobile, Siemens a eu recours, en l'espace de cinq ans, à trois partenaires différents. Dans la mise en concurrence de prestataires, BenQ soumet un cahier des charges ouvert: libre à chacun des compétiteurs de construire sa recommandation à partir de la base de données et des segmentations de l'entreprise. « Il y a des différences d'une société à l'autre. Mais nous avons défini un modèle de matrice qui nous permet de comparer finement le coût réel de chaque projet », précise Rafaël Gonzalez.

Muriel Jaouën