Recherche

Lafarge : veille sociétale et opinion interne

Publié par le


Dans le groupe Lafarge, leader mondial des matériaux de construction, présent dans 75 pays et employant 85 000 personnes, mener des études d'opinion auprès des salariés est une habitude depuis de nombreuses années, qu'elles soient initiées par la Direction de la communication ou la Direction des Ressources Humaines. Deux types d'enquêtes récurrentes, commanditées par la DRH, viennent prendre le pouls de l'adhésion des salariés et de leurs managers aux valeurs du groupe telles qu'elles sont exprimées par les "Principes d'Action" dont la première version remonte à 1977. Les premières sont d'ordre sociologique, purement qualitatives, et sont menées par des sociologues des organisations auprès des principaux managers du groupe. Une enquête de ce type a été menée en 1995 et réalisée de nouveau en 2002, alors même qu'un nouveau projet d'entreprise "Leader for Tomorrow" devrait voir le jour. « Il s'agit de rendre les Principes d'Action, qui expriment les ambitions, les convictions et les règles de comportement du groupe Lafarge, plus lisibles dans un environnement qui a changé », explique Alain Guillen, directeur des Politiques Sociales de Lafarge. Par ailleurs, tous les quatre ans depuis 1991, une enquête, réalisée par Cofremca Sociovision, est menée auprès des cadres du groupe. Une prochaine étude de ce type va avoir lieu prochainement, et devrait cette fois-ci prendre en compte l'opinion de l'ensemble des salariés. « Il faudra revoir les domaines de l'étude, car entre 1998 et 2003, le groupe a doublé de taille, est devenu plus international, emploie des salariés de différentes cultures, et son environnement économique et social a évolué, constate Alain Guillen. Il faudra aussi se reposer la question du mode de collecte de l'information et des populations cibles que nous voulons interroger. Et surtout, il faudra que les résultats d'enquête soient directement opérationnels. Notre rôle est de générer une information qui doit apporter de la valeur ajoutée et servir de façon lisible les enjeux du groupe et de ses métiers. » Parallèlement à ces deux types d'enquêtes, la Direction des Ressources Humaines mène régulièrement des études ponctuelles sur des problèmes liés à l'actualité Ressources Humaines de l'entreprise. « Suite à l'enquête de 1998, nous nous sommes interrogés sur l'amélioration de la gestion des carrières dans le but de fidéliser les meilleurs. » Une enquête a été menée récemment sur l'intégration des bac + 2 par les Directions des Ressources Humaines en France. « Les questions devront être plus précises et répondre à des enjeux plus ciblés. Par exemple, les thèmes de la santé-sécurité et l'intégration des femmes dans nos métiers », commente Alain Guillen.

Anika Michalowska

Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Nielsen lance une division dédiée à l'eSport

Avec Nielsen Esports, l'analyste s'associe aux éditeurs de jeux et aux organisateurs de tournois pour offrir des données fiables à ses clients [...]

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Article écrit par Channable

Channable

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Comment booster ses ventes sur les places de marché ?

Le marché e-commerce est de plus en plus concurrentiel, la fidélité des clients baisse et ceux-ci se dirigent souvent vers les géants du e-commerce. [...]

Mailjet présente Station

Article écrit par Mailjet

Mailjet

Mailjet présente Station

Mailjet présente Station

Tout au long de l'été, Mailjet vous présente des startups venant de l'écosystème eFounders. Aujourd'hui, nous donnons la parole à Station.

Directeurs marketing: collaborez pour mieux créer

Directeurs marketing: collaborez pour mieux créer

Directeurs marketing: collaborez pour mieux créer
SFIO CRACHO - stock.adobe.com

De nombreuses études montrent les bienfaits d'une approche collaborative. Selon le cabinet Econsultancy par exemple, 79% des entreprises jugent [...]