Recherche

La vie comme un corps à corps avec soi-même

Publié par le

Les voyages intérieurs seraient-ils passés de mode ? Aujourd'hui, c'est faire de son corps un lieu d'exercice de design qui importe. Tatouage, piercing, branding, scarification, implants, burning... Le marché de la médecine du look ne cesse de s'étendre. 125 000 personnes ont eu recours à la chirurgie esthétique l'an dernier. Ce phénomène n'est pas réservé qu'aux femmes puisque près d'un tiers de la demande concerne les hommes.

  • Imprimer


Aquoi correspond cet obscur désir de se fabriquer un corps sur mesure ? La perte des repères, le délitement du tissu social, la faillite des grandes idéologies ne signifient peut-être pas autre chose que "Le roi est nu". Et, pour dénier ce constat, parer à ses angoisses, l'individu se redessine indéfiniment dans l'illusion de devenir son propre créateur (voir interview de David Le Breton). Dans le même temps, les lois de l'imitation et les injonctions normatives n'épargnent pas la société. L'apparence serait l'une des clefs de la discrimination et de la reproduction des inégalités sociales (voir interview de Jean-François Amadieu). Les considérations physiques déclenchent des réactions de rejet ou d'élection. Et force est de constater que l'apparence pèse lourdement dans la destinée de chaque individu. Que nous réserve donc ce temps de "L'individu incertain"* ? Selon Alain Ehrenberg, « le "nouvel" individualisme signale moins un repli généralisé sur la vie privée que la montée de la norme d'autonomie : se comporter en individu signifie décider de sa propre autorité pour agir par soi-même, avec les libertés, les contraintes et les inquiétudes qu'une telle posture implique. En effet, l'individualisation rend visibles deux changements interdépendants qui sont le noeud gordien de la confusion entre le public et le privé. (...) » La conception actuelle du corps en témoigne. Pris entre image publique donnée à voir et fabrication intime, le trafic des apparences et les jeux avec les signes de la plasticité de l'identité sont promis à un avenir radieux. *Editions Hachette Littérature collection Pluriel.

Stiresius

Alain Lévy, le data driven p-dg

Alain Lévy, le data driven p-dg

Alain Lévy, le data driven p-dg Alain Lévy, le data driven p-dg

Alain Lévy, patron de Weborama, a la data chevillée au corps. Celui qui a fait de son entreprise une "data driven company" compte bien insuffler [...]

Teradata nomme deux nouveaux coprésidents

Teradata nomme deux nouveaux coprésidents

Teradata nomme deux nouveaux coprésidents

Teradata Corp, le spécialiste des plateformes analytiques de données et des applications et services marketing, annonce la nomination de Bob [...]

Microsoft relance sa Surface

Microsoft relance sa Surface

Microsoft relance sa Surface

Marketer l'innovation repose sur trois fondamentaux : expliquer, expliquer et expliquer. Surtout quand l'enjeu est de commercialiser "un PC [...]

Etre gourmand, c'est savoir aimer

Etre gourmand, c'est savoir aimer

Etre gourmand, c'est savoir aimer

Corps-objet, corps-machine, corps instrument, peut-on penser le corps autrement ? La réflexion de Maria Michela Marzano, chargée de recherche [...]

Quand la société tourne le dos au corps

Quand la société tourne le dos au corps

Quand la société tourne le dos au corps

L'anthropologue David Le Breton voue sa vie à l'étude du corps et à la prise de risque. Dans son dernier ouvrage, l'Adieu au corps, (Editions [...]

Quand le corps se rebelle...

Quand le corps se rebelle...

Quand le corps se rebelle...

Déséquilibré par un monde virtuel omniprésent, le nouvel homo "tactilus" réveille son corps. Plus il se vautre, se pollue et se stresse, plus [...]

Escada lance Cherry in the Air

Escada lance Cherry in the Air

Escada lance Cherry in the Air

Escada lance Cherry in the Air, eau d'été en édition limitée, déclinée en eau de toilette et lait pour le corps.