La radio allie puissance et affinité

Publié par le

Consommée en masse par les adolescents, la radio permet de toucher l'ensemble de la cible rapidement, avec un nombre de stations limité.

  • Imprimer


Commençant à découvrir la radio par une écoute collective dès l'enfance, l'adolescent découvre ensuite les vertus de l'écoute individuelle et s'accapare le média avec son équipement personnel. « La radio est le premier média que l'adolescent peut s'approprier, maîtriser et consommer tout seul », explique François Dufresne, directeur marketing d'IP Radio. Préoccupation importante de l'adolescent, la musique peut se retrouver à n'importe quelle heure sur la radio qui, par ailleurs, propose également à ses auditeurs, par l'intermédiaire de l'animateur, proximité, connivence et participation. « La radio est un média d'accompagnement. L'adolescent se réveille avec elle, l'écoute sur le chemin de l'école et redevient auditeur vers 18 heures, souligne Francis Gérard, directeur commercial de Skyrock. Par son côté interactif, il existe une vraie relation charnelle avec l'auditeur. »

Le média le plus pertinent


Elle offre également un médiaplanning simplifié. En utilisant trois supports forts (Fun Radio, NRJ et Skyrock), la radio permet de toucher rapidement l'ensemble de la cible pour un coût relativement faible. Souple d'utilisation, elle permet au message de s'insérer dans la continuité du programme musical. De plus, chaque grande station se positionne musicalement de manière différente et possède une personnalité propre. « Il existe une certaine fidélité à la marque de référence, estime Eric Elan, directeur du marketing d'Europe Régie. L'auditeur écoute plusieurs radios, mais il conserve une station de référence. » Avec 80 % de programmation de rap, Skyrock a acquis un vrai positionnement différencié, tout en anticipant sur un phénomène qui touche toutes les classes de la société. NRJ a, de son côté, vieilli un peu son auditorat, en s'appuyant sur une programmation moins novatrice. Elle demeure toutefois la station musicale la plus puissante sur l'ensemble de la population. Fun Radio, en perte de vitesse sur les 15 ans et plus, mais qui vient de se repositionner sur une programmation plus groove et dance afin de retrouver une personnalité originale, demeure puissante sur les plus jeunes. En alliant à la fois la puissance et l'affinité, la radio demeure le média le plus pertinent grâce à son coût et à la déperdition limitée des investissements sur la cible.

P.C

La rédaction vous recommande

Boostez votre conversion grâce au retargeting TV/Web
Boostez votre conversion grâce au retargeting TV/Web

Boostez votre conversion grâce au retargeting TV/Web

Par admo.tv

Les internautes qui sont venus sur votre site apres avoir vu votre spot TV sont tres engages Apprenez comment maximiser votre visibilite et [...]

Sur le même sujet

Webedia crée quatre agences verticalisées
Média
Webedia crée quatre agences verticalisées

Webedia crée quatre agences verticalisées

Par La rédaction

Le groupe dédié au loisir et au divertissement online Webedia annonce la création de quatre agences multi-métiers sectorielles au service de [...]

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France
Média
iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

iotec, plateforme d'achat media éthique, se lance en France

Par La rédaction

Après avoir ouvert un bureau à Londres et à Berlin, la plateforme d'achat media éthique iotec poursuit son développement en France.