Recherche
Se connecter

La passion selon les Français

Publié par le

S'il est une marque automobile qui incarne la passion, c'est bien de Porsche dont il s'agit. Légitime alors qu'elle décide, avec le concours de CSA, de s'intéresser aux Français face à la passion. Morceaux choisis.

  • Imprimer


Définir ce qu'en cette fin de millénaire les Français entendent par passion, déterminer la place et la valeur qu'ils lui accordent dans leur vie, connaître leurs univers passionnels, les points communs des passionnés... Tels sont les objectifs qui ont amené Porsche France à demander à CSA ce sondage qui, ajoute malicieusement le dossier de presse, doit "in fine légitimer l'acte de pur plaisir que constitue l'achat d'une Porsche". A condition, cela va sans dire, d'en avoir les moyens... Les Français sont-ils encore un peuple passionné ? Oui, répond sans ambiguïté l'étude. Enthousiastes, prêts à dépenser beaucoup d'énergie pour aller jusqu'au bout de leurs rêves, nos compatriotes sont prêts à changer de vie, de métier... voire de pays (53 %) ; un Français sur trois étant même prêt à abandonner sa maison et ses amis. Mais à une condition : que ces changements n'aient pas d'incidence sur leur famille. Seuls 4 % d'entre eux laisseraient leurs enfants derrière eux pour vivre une passion. Passionnés donc, mais c'est avant tout la sphère privée qui a la vedette, au détriment des grandes valeurs communautaires d'autrefois. La vie de famille (95 %), les loisirs (90 %), les relations amoureuses (80 %) sont les moments vécus le plus passionnément.

Une quête de sens individuelle


L'étude note également que "l'intérêt pour la vie spirituelle (au sens large) a pris le pas sur la traditionnelle passion des Français pour la politique (36 % contre 32 % de passionnés)". Une quête de sens qui s'effectue essentiellement dans le cadre d'un chemin individuel. Et qui n'exclut pas, au contraire même, un penchant pour le matérialisme. 69 % des Français déclarent ainsi "trouver l'argent passionnant", avec néanmoins "en 1999, des rapports avec son portefeuille joyeusement décomplexés". Et les initiateurs de l'étude de s'amuser en constatant que le métier jugé le plus passionnant par les Français est celui de chercheur scientifique (83 %), métier nettement moins rémunérateur que celui d'homme d'affaires qui ne séduit que 53 % d'entre eux. Autres métiers qui font rêver : ingénieur, médecin mais aussi artiste, sportif de haut niveau et journaliste. S'ils sont épris de vie familiale, de cocooning..., les Français n'en sont pas moins attirés par les grands espaces et vibrent quand il s'agit de voyages. Des "aventuriers rêveurs" tels que Tabarly ou Saint-Exupéry sont d'ailleurs pour eux les personnalités les plus passionnantes. L'étude, qui en établit le hit-parade, note aux antipodes la présence du commandant Cousteau (81 %) et celle de Bernard Tapie (24 %)... Et constate que Serge Gainsbourg (42 %) devance Jacques Chirac et le Pape (41 et 40 %)... L'étude Porsche/CSA démontre enfin que pour les Français, la passion ne signifie pas obligatoirement dépassement de soi, risque, voire danger. 30 % seulement y associent la notion de déraison et 52 % celle de risque. Alors, que signifie-t-elle ? Pour 91 % le plaisir et pour 86 % l'émotion. Réconfortant.

Méthodologie


Sondage Porsche/CSA, réalisé par téléphone (méthode CATI), les 21 et 22 décembre 1998, auprès d'un échantillon de 1 000 Français âgés de 16 ans et plus.

Les six "tribus"


L'étude Porsche/CSA, qui établit également des cartes des passions selon l'âge et le sexe, a déterminé une typologie en six tribus. Les familles : "Le bonheur est dans le pré". Le type le plus important. Imaginaire de la passion : la réussite de sa vie de famille. Territoires de la passion : la vie de famille, le travail. Objets de la passion : la décoration, le jardinage. Héros de la passion : Cousteau, Tabarly. Les esthètes : "Les aventuriers de l'intime". La recherche de la qualité de vie et des bonnes sensations. Territoires : les relations amoureuses, les loisirs. Objets : musique, cinéma, lecture. Héros : Picasso, Che Guevara. Valeurs : le risque, la déraison, l'évasion. Métiers : comédien, top model, journaliste. Les gagneurs : "Les années 80 persistent et signent". La passion de réussir et de montrer que l'on a réussi. Objets : argent, chasse-pêche, automobile. Héros : Claudia Schiffer, Johnny Hallyday, Bernard Tapie, Bill Gates. Valeurs : la vitesse, la puissance, l'effort, la liberté, la beauté. Les politiques : "Les derniers des Mohicans". Un territoire qui ne suscite que peu d'associations. Héros : Mitterrand, Jospin, Chirac. Valeurs : le courage. Les moines soldats : "La nostalgie des grandes épopées". La passion dans des expériences dont le sens dépasse les seules réalités matérielles et témoignent d'un ordre supérieur. Héros : Jean Paul II, Mère Térésa, le général de Gaulle. Territoires : la vie spirituelle. Métiers : policier. Les optimistes des valeurs : "Servir les autres en se réalisant". La passion pour des métiers où l'individu s'épanouit dans ce qu'il donne aux autres. Métiers : chercheurs, médecin, professeur, prêtre... hommes politiques.

FRANÇOIS ROUFFIAC

La rédaction vous recommande

Témoignage Feelunique
Témoignage Feelunique

Témoignage Feelunique

Par Bazaarvoice

Feelunique multiplie les interactions clients et augmente son taux de conversion grace aux photos authentiques prises par ses clients

Sur le même sujet

JCDecaux met du DOOH dans les vitrines des Monoprix parisiens
Média
JCDecaux met du DOOH dans les vitrines des Monoprix parisiens

JCDecaux met du DOOH dans les vitrines des Monoprix parisiens

Par Clément Fages

JCDecaux va déployer une centaine d'écrans digitaux dans les vitrines parisiennes de Monoprix. L'afficheur dispose ainsi pour la première fois [...]

La croissance du marché publicitaire chute de 2%
Média
La croissance du marché publicitaire chute de 2%
the_lightwriter - Fotolia

La croissance du marché publicitaire chute de 2%

Par Laurence Moisdon

Le bump (baromètre unifié du marché publicitaire de France Pub, l'IREP et Kantar media) publie ses résultats du premier trimestre 2018. Les [...]

20 Minutes prend le virage du Digital First
Média
20 Minutes prend le virage du Digital First

20 Minutes prend le virage du Digital First

Par Laurence Moisdon

Lors de sa présentation annuelle, à Paris, le quotidien 20 Minutes a dévoilé le 24 mai 2018, sa stratégie éditoriale et commerciale : investissement [...]