Recherche

La femme internationale existe-t-elle ?

Publié par le

Emap Femme a confié à l'Observatoire Scopes une analyse des tendances de consommation beauté-mode des femmes américaines, françaises et japonaises pour en rechercher les différences et les similitudes.

  • Imprimer


«A Paris, New York et à Tokyo, dans une moindre proportion, la femme puise dans la myriade des offres que lui propose le marché de la mode, du maquillage et des soins, inventant sa propre consommation qui répond à la complexité et à la diversité de ses attentes », commente Carole Refabert, associée fondatrice de Scopes, société spécialisée en études quali multiculturelles en Europe, USA et Asie. Deux attentes, apparemment contradictoires, sont au cœur de chacun des secteurs étudiés : à une recherche d'équilibre, d'écoute de soi, répond un besoin de théâtralité, d'excès, voire de prise de risque. La recherche de singularité est la plus forte en Europe latine, pour se décliner avec moins de vigueur aux Etats-Unis et au Japon. Conséquence : les marques qui s'adressent aux femmes auront à définir des gammes de produits plus étoffées, qu'accompagneront des services nouveaux, dépassant la valeur matérielle des produits. Pour certaines d'entre elles, l'évolution passera par le contrôle de leur propre distribution. Le packaging sera porteur essentiel de la vérité du produit. Avec deux tendances : le packaging “fonction” et le packaging “contexte”. Quant à la communication, elle devra, là aussi répondre au besoin d'individualité des femmes. « La mode et le maquillage s'adresseront davantage à une femme internationale, alors que le soin restera, du moins pour un futur proche, enraciné dans des valeurs locales », conclut Carole Refabert.

Les grandes tendances


LE SOIN : Les attentes s'organisent autour de trois pôles (efficacité, sensualité et spiritualité) et deux moyens d'accès (la science et la nature). L'attente des femmes est la lutte contre un tabou relatif, le vieillissement qui camoufle un tabou absolu, la mort. LE MAQUILLAGE : Ce secteur est en train de vivre une révolution qui débouche sur une véritable explosion des repères, alors que les produits évoluent vers un développement très large du spectre, passant de l'authenticité aux plus grands excès. LA MODE : C'est la fin du minimalisme. La révolution amorcée ces dernières années, s'intensifie tant sur le fond que sur la forme, et les similitudes sont grandes entre les trois pays. Les anciens registres en vigueur dans les représentations publicitaires sont en train de disparaître : la mode “produit” au Japon, la mode “attribut” en France, la mode “émotion” aux Etats-Unis. Le plus souvent, ils sont désormais mélangés pour mieux laisser passer l'émotion, grande attente de cette fin de siècle. Emotion tactile de la matière, émotion anti-stress au travers du vêtement repos, émotion du “clearly chic”.

ANIKA MICHALOWSKA

Femmes en or Innovation Day 2016

Femmes en or Innovation Day 2016

Femmes en or Innovation Day 2016

24ème Edition de cette journée organisée par Catherine Barba, CEO Peps Lab Innovation in retail et Founder WIN Forum NY, et dédiée aux femmes [...]

Le top 5 des keynotes présentées au CES Las Vegas

Le top 5 des keynotes présentées au CES Las Vegas

Le top 5 des keynotes présentées au CES Las Vegas

Lors des conférences du CES 2016, les femmes étaient à l'honneur avec la première femme CEO de General Motors, le plus grand constructeur automobile [...]

Etam affiche ses dessous

Etam affiche ses dessous

Etam affiche ses dessous

Des bas synthétiques aux dessous glamour et sexy... Il n'y a qu'un pas, vite franchi par Etam, marque centenaire qui se flatte d'avoir ainsi [...]

Les Françaises se mettent à la mode collaborative

Les Françaises se mettent à la mode collaborative

Les Françaises se mettent à la mode collaborative

27% des femmes cèderont à la tentation de l'achat d'occasion pour renouveler leur garde robe et alléger leur budget de rentrée. Une tendance [...]