Recherche

La crèche à l'Américaine

Publié par le


La différence entre les crèches américaines et françaises, c'est leur nombre. A l'image du leader, Kinder Care, qui gère 1 300 crèches, accueille 120 000 enfants et est coté en bourse. Wanda Sawicka, la directrice de la crèche la plus proche de Berkeley, était architecte en Pologne. En arrivant, elle découvre la psychologie enfantine et intègre Kinder Care dont elle gravit tous les échelons. En 2002, le groupe dégage 15 millions d'euros de bénéfices pour 750 millions d'euros de chiffre d'affaires et 11 % de croissance. L'activité a ses règles du jeu. « On gagne de l'argent avec les enfants de plus de trois ans, explique Wanda Sawick. Il faut une éducatrice pour 12 enfants. En dessous de trois ans, ce n'est pas rentable, car pour 4 enfants il faut une éducatrice. Mais on les accueille tout de même pour rendre service et fidéliser les parents.» L'établissement de Wanda s'occupe de cinquante enfants de plus de 3 ans et vingt en dessous. Avec la crise, les parents au chômage gardent leur enfant, car il n'y a pas d'aide parentale pour régler les 1 000 euros de frais mensuels. Et les concurrents sont nombreux. Childrensworld gère 600 crèches, Brighthorizons 400. Il faut toujours innover. La différence se fait sur la qualité des services proposés. Chez Kinder Care, par exemple, le café et le petit déjeuner sont gratuits. Un baby-sitting est à disposition le soir pour sortir en amoureux. L'enseigne s'occupe gratuitement des visites chez le pédiatre, dépose les frères et sœurs à l'école et dispose une web cam pour voir ses enfants depuis son bureau. Ces crèches ouvrent tous les jours de 6 h 30 à 18 heures. Kinder Care gère aussi des crèches d'entreprise. Un programme pédagogique a été mis en place pour éveiller les sens de l'enfant par des activités physiques, artistiques, scientifiques, émotionnelles.

Isabel Gutierrez

Un nouveau site mobile pour L'Équipe

Un nouveau site mobile pour L'Équipe

Un nouveau site mobile pour L'Équipe Un nouveau site mobile pour L'Équipe

Le média sportif du groupe Amaury dévoile un nouveau site mobile pour améliorer l'expérience utilisateurs de ses 1,6 millions de mobinautes [...]

Le viral, un enjeu vital

Le viral, un enjeu vital

Le viral, un enjeu vital

Créer un événement est une chose. Le transformer en vecteur de business en est une autre. Pour y parvenir, il faut notamment qu'il soit correctement [...]

Smart City (1/2) : Vers un monopole des géants américains ?

Article écrit par HAAS Avocats

HAAS Avocats

Smart City (1/2) : Vers un monopole des géants américains ?

Smart City (1/2) : Vers un monopole des géants américains ?

La première vision de la smart city est dite top down. Centralisée, elle est portée le plus souvent par un ou plusieurs acteurs, souvent de [...]

Le CSA autorise les coupures pub des JT de TF1

Le CSA autorise les coupures pub des JT de TF1

Le CSA autorise les coupures pub des JT de TF1

La décision du CSA est tombée mercredi 19 juillet : TF1 pourra entrecouper ses journaux télévisés de 13h et de 20 heures de publicités. Une [...]

Publicité : Intermarché change de ton

Publicité : Intermarché change de ton

Publicité : Intermarché change de ton

Nouveau ton publicitaire, accroissement des budgets communication... Intermarché se réinvente. Caroline Puechoultres, directrice marketing de [...]

DOOH : Le programmatique se voit en haut de l'affiche

DOOH : Le programmatique se voit en haut de l'affiche

DOOH : Le programmatique se voit en haut de l'affiche

L'achat programmatique est-il en passe de devenir la règle dans le vieux monde de l'affichage publicitaire? C'est bien possible tant l'offre [...]

Les 7 tendances de l’emailing en 2017 !

Article écrit par Netmessage

Netmessage

Les 7 tendances de l’emailing en 2017 !

Les 7 tendances de l’emailing en 2017 !

L’emailing n’est pas mort… et a encore de beaux jours devant lui ! En effet, avec le SMS marketing, il reste l’un des outils de vente et de [...]