Recherche

La Laitière revisite les mousses

Publié par le

En 2009, La Laitière mise sur deux mousses innovantes.

En 2009, La Laitière mise sur deux mousses innovantes.

Si l'argumentaire santé est en vogue dans l'alimentaire, le plaisir reste déterminant dans le choix de desserts. Selon l'étude quantitative Shopper LNUF - Action Plus menée en 2008: pour l'ultra frais, 51% des consommateurs le plébiscitent contre 12% seulement pour l'argument santé. En partant de ce constat que La Laitière vient de lancer deux innovations sur le segment des mousses, en perte de vitesse (- 3,5%). «Nous irons plus loin dans les sensations en proposant des recettes traditionnelles réinventées, explique Catherine Legorgeux, directrice marketing de La Laitière. La mousse est le dessert sensoriel par excellence.» Inspirée par les créations des grands chefs pâtissiers, la marque a réalisé un travail sur la matière et la texture.

Le premier produit, le feuilleté de mousse, est un mélange mousseux et croquant avec de fines feuilles de chocolat noir, répondant aux attentes des consommateurs qui veulent des recettes sophistiquées. L'innovation a d'ailleurs nécessité cinq ans de recherches et est aujourd'hui protégée par un brevet de vingt ans. Le mélange inédit de yaourt et de fromage blanc fouettés, nature ou aux fruits est destiné aux «gourmands qui préfèrent des pauses plus légères».

Pour lancer ces deux innovations, La Laitière bénéficie du budget média le plus important de Lactalis-Nestlé pour 2009. La campagne débutera par des spots TV (plus de 5 600 GRP), viendront ensuite des actions de street marketing devant toucher plus de trois millions de contacts à Paris, Lyon et Marseille ainsi que des animations magasins avec une théâtralisation très importante sur le lieu de vente.

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Article écrit par Channable

Channable

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Devrais-je vendre mes produits sur Cdiscount ?

Le nombre de marketplaces actives en France ne cesse d’augmenter, tout comme le volume de ventes qui y sont réalisées. Aujourd’hui, on estime [...]