Recherche

L'année sera Schtroumpf!

Publié par le

Les petits êtres bleus créés par Peyo célèbrent cette année leur cinquantième printemps. L'occasion d'investir une vingtaine de villes européennes pour se schtroumpfer à notre bon souvenir.

  • Imprimer

L'invasion a commencé le 20 janvier dernier et ne devrait s'achever qu'après le 23 octobre, date anniversaire de la première apparition des célèbres Schtroumpfs dans une aventure de «Tohan et Pirlouit».

Une invasion somme toute très pacifique et très marketée pour célébrer le cinquantenaire des petits lutins bleus créés par Peyo. La date et les lieux ne sont pas encore connus, mais une vingtaine de villes européennes devraient voir apparaître des petites figurines hautes comme trois pommes aux arrêts de bus, aux bords des fontaines ou dans les cours de récréation... Les passants seront invités à les emporter (ou les acheter 10 Euros au profit de l'Unicef) et surtout à les décorer pour participer au concours du plus beau Schtroumpf! En concurrence: le Schtroumpf célébrité, une figurine dix fois plus grande que les autres, qui sera décorée par une personne célèbre et vendue aux enchères au bénéfice de l'Unicef.

La schtroumpfmania, c'est presque 3000 produits dérivés de la célèbre bande dessinée de Peyo!

La schtroumpfmania, c'est presque 3000 produits dérivés de la célèbre bande dessinée de Peyo!

Le succès de l'initiative paraît d'ores et déjà acquis au vu de la schtroumpfmania qui sévit encore chez les plus jeunes ou les collectionneurs. Car si les premières figurines sont apparues dans les années soixante au sein des paquets de Kellogg's, ce sont aujourd'hui près de 540 modèles différents (du Grand Schtroumpf au Schtroumpf footballeur en passant par le Schtroumpf ostéopathe) qui sont diffusés à plusieurs centaines de millions d exemplaires à travers le monde. 2008 devrait encore voir la gamme de 3 000 produits dérivés qui existent actuellement dans l'alimentaire, le textile ou le matériel scolaire, s'enrichir de nouveaux objets. Selon Hendrick Coysman, le patron de la société IMPS, détentrice des droits des Schtroumpfs, «il y aura des produits pour les lecteurs, les collectionneurs, et les autres». La production cinématographique va ainsi être relancée avec un film en image de synthèse pour la Paramount et une série de 26 épisodes sera diffusée sur une vingtaine de chaînes européennes. Un nouvel album, le vingt-sixième, est également sorti début janvier avec un premier tirage de 200 000 exemplaires. Tandis que Dargaud/Lombard va sortir des BD à la taille des Schtroumpfs, Hachette des livres de jeux et bien d'autres marques des DVD, des remix de tubes musicaux à la sauce Schtroumpf, des collections de vêtements, des timbres et des jeux vidéos... De quoi virer complètement Schtroumpf!

BEATRICE HERAUD

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.