Recherche

Jean-Michel Carlo (Ipsos Europe) : « Une stratégie de leadership et de spécialisation »

Publié par le

Le groupe Ipsos a fait récemment deux nouvelles acquisitions en Europe, Sample-INRA en Allemagne et F-Squared Market Research + Consulting en Europe de l'Est et centrale. Jean-Michel Carlo, directeur général d'Ipsos Europe, explique la logique qui sous-tend ces opérations et indique les ambitions du groupe pour les trois prochaines années.

  • Imprimer

Quelle est aujourd'hui la stratégie du groupe Ipsos dans le monde, et en particulier en Europe ?




Jean-Michel Carlo : Elle peut se résumer en deux mots : leadership et spécialisation. Aujourd'hui, la zone Europe, avec un CA de 250 millions d'euros, est à égalité avec l'Amérique du Nord. Pour les trois ans à venir, notre ambition est de placer le groupe Ipsos parmi les trois premières sociétés d'études dans tous les pays d'Europe où nous sommes présents. Nous sommes déjà n° 1 en Hongrie. N° 2 en France et en Pologne, grâce à l'acquisition, en juin dernier, de F-Squared, implantée en Russie et en Pologne, n° 3 en Espagne, Italie, Russie, Allemagne (fusion entre Ipsos Deutschland et Sample INRA), n° 8 au Portugal. Nous sommes n° 5 en Suède, n° 6 en Grande-Bretagne et en Belgique. Nous compléterons notre présence européenne car nous sommes absents de grands marchés comme les Pays-Bas, la Suisse ou l'Autriche.

Et pour ce qui concerne la spécialisation ?


J-M. C : Notre objectif est de nous développer en Europe sur nos cinq métiers : le marketing research (50 % de notre CA monde et Europe), l'advertising research (22 %), le media research (11 %), le CRM (10 %), l'opinion/corporate/recherche sociale (7 à 8 %). Notre ambition est d'être, sur chaque pays, premier ou second dans deux des trois grandes spécialités et d'occuper des positions très fortes sur les autres. Les spécialités prioritaires dépendront du marché et de la concurrence. Là aussi, notre développement a pour objectif de renforcer nos positions dans les spécialités où nous sommes déjà actifs ou de compléter notre maillage spécialité/pays. Les positions ne sont pas acquises et nous pouvons faire mieux. Ainsi, en Allemagne, avec le rapprochement de Sample INRA et d'Ipsos Deutschland, la nouvelle entité fera un chiffre d'affaires de 65 ME en 2002, en occupant des positions très fortes dans trois métiers : les études publicitaires (n° 1), les études multiclient et omnibus (n° 1) et les études dans le secteur automobile (n° 1). En Grande-Bretagne, la fusion de la société quanti Research in Focus avec Ipsos Solutions a donné naissance à Ipsos-Focus. Nous sommes présents dans tous les métiers : les études publicitaires avec Ipsos-ASI, les études multiclient et on line avec Ipsos Reach, le marketing et le CRM avec Ipsos-Focus, les études médias avec Ipsos-RSL. En Scandinavie, nous allons annoncer l'acquisition d'Eureka, société qui s'intégrera à Ipsos-Imri en place depuis janvier 2002. Il y a un potentiel pour les études sur les produits de grande consommation.

Il y a eu de grands changements chez Ipsos Espagne...


J-M. C : Nous avons décidé de renforcer nos équipes européennes avec quelques uns des meilleurs professionnels d'Ipsos qui ont bâti l'extraordinaire réussite du groupe en Amérique Latine. Par leur pratique de l'espagnol et les synergies à approfondir avec l'Amérique Latine, l'Espagne était leur première destination naturelle. Ainsi, en mai dernier, deux de nos patrons argentins se sont installés en Espagne : Enrique Biancotti est patron de notre filiale espagnole, tandis qu'Ignacio Lavallen est en charge de notre bureau de Barcelone et patron CRM pour l'Espagne. C'est un changement important car l'Espagne, comme la France, est aujourd'hui organisée par métier. Un troisième, Alejandro Gronberger, devient patron d'Ipsos ASI Europe, basé à Paris. C'est un exemple d'utilisation des forces et le symbole de l'accent que met Ipsos sur la gestion de son atout essentiel : des professionnels des études. L'arrivée d'Alejandro illustre l'autre axe majeur de changement d'Ipsos en Europe : le raffermissement de l'intégration des différentes filiales européennes en une véritable entité homogène Ipsos Europe.

Anika Michalowska

L'Udecam reconduit Jean-Luc Chetrit à sa présidence

L'Udecam reconduit Jean-Luc Chetrit à sa présidence

L'Udecam reconduit Jean-Luc Chetrit à sa présidence L'Udecam reconduit Jean-Luc Chetrit à sa présidence

L'Assemblée Générale Ordinaire de l'Udecam du 17 novembre a réinvesti son président ainsi que ses deux vice-présidents, Pierre Conte et Raphael [...]

Michel Mariet, nouveau Président du CMIT

Michel Mariet, nouveau Président du CMIT

Michel Mariet, nouveau Président du CMIT

Le CMIT, le Club des directeurs marketing & communication des TIC, annonce l'élection de Michel Mariet, directeur marketing partenaires Europe [...]