Recherche

JCDecaux renforce son leadership européen

Publié par le

En concluant un accord de partenariat avec Gewista, leader de la communication extérieure en Autriche, le groupe JCDecaux prend position sur les marchés porteurs de l'Europe Centrale.

  • Imprimer


Début avril, le groupe JCDecaux reprenait la main dans la course au leadership européen de l'affichage grand format. En signant un accord de partenariat avec la société autrichienne Gewista, qui détient 40 % du marché intérieur de la publicité extérieure, le groupe, fondé par le créateur de l'abribus, retrouvait une position que lui avait ravie l'américain Clear Chanel. Mieux, il prend pleinement pied en Europe Centrale, zone du Vieux Continent où il était jusqu'alors peu présent, puisque cet accord lui ouvre les portes de l'Autriche, de la Slovénie, de la Croatie, de la Yougoslavie et de la Bosnie. Par ailleurs, ses positions dans les 5 pays d'Europe Centrale où il était déjà implanté sont renforcées. En effet, Gewista gère également plus de 20 000 faces publicitaires dans neuf pays d'Europe Centrale, dont la République Tchèque, la Pologne, la Slovaquie, la Hongrie et la Bulgarie, pays où le groupe français est actif. « A bien des égards, ces marchés offrent de nombreuses similitudes avec les marchés espagnols ou portugais du milieu des années 80 », commente Jean-François Decaux, co-président et directeur général du groupe. Et d'ajouter : « Le marché de la communication extérieure en Autriche et en Europe Centrale représente environ 8 % du marché publicitaire de cette région et connaît une croissance régulière. » Pour réussir cette opération, réalisée sans bourse déliée, JCDecaux s'est associé à l'actionnaire majoritaire de Gewista, B & C Holding dans la constitution d'une société commune, JCDecaux Central Eastern Europe Holding. Le groupe français, qui a mis dans la corbeille de mariée les 30 % qu'il détenait dans Affichage Holding, société leader de la communication extérieure en Suisse, détient 58,5 % du capital de cette société commune, qui elle-même contrôle 67 % du capital de Gewista.

47 % du CA en Europe


Ce joli coup financier lui permet d'enrichir considérablement son patrimoine européen. L'Autriche à elle seule lui apporte 42 000 panneaux grand format, 36 000 faces de mobilier urbain et les espaces publicitaires de 400 bus, 700 métros et trams et 35 écrans télévision dans le métro de Vienne. Au total, son parc européen est aujourd'hui riche de 184 000 faces grand format contre 145 000 pour son concurrent américain. Au-delà du chiffre d'affaires additionnel apporté par ce partenariat, 100 millions d'euros (656 MF), cette prise de position en Europe Centrale traduit la volonté du groupe de se développer à l'international. D'ores et déjà, la France ne représente plus que 38 % de son chiffre d'affaires 2000 (1,4 milliard d'euros, 9,3 milliards de francs), tandis que les marchés européens pèsent pour 47 %. Et ce pourcentage devrait encore croître. Après l'acquisition, en mars dernier, du groupe portugais Red, deux régions européennes devraient être consolidées. « Nous cherchons en Allemagne et en Italie des niches d'acquisition qui viendraient renforcer notre dimension européenne », déclare ainsi Jean-Charles Decaux, co-président, directeur général en charge des marchés de l'Europe du Sud, de l'Asie et de l'Amérique du Sud. Des opérations qui donneraient lieu, là encore, à des accords de partenariats. En matière de croissance externe, la prudence reste de mise.

Rita Mazzoli