Recherche

Ipsos ne changera pas de stratégie en 2003

Publié par le

Avec un résultat d'exploitation en hausse de 18,3 % en 2002, à 43,6 M€, pour un chiffre d'affaires de 538,4 M€ (+ 12 %), le groupe Ipsos confirme sa seconde place sur le marché mondial des études par enquêtes.

  • Imprimer


«La situation géopolitique soulève de vraies questions sur ce que sera en 2003 l'activité dans les différentes régions ainsi que le comportement des agents économiques, » constate Didier Truchot, coprésident du groupe Ipsos. « Cela étant, nous restons confiants dans la capacité du groupe Ipsos à progresser dans un marché qui restera contraint, au moins au cours du premier semestre, renchérit Jean-March Lech, coprésident. En conséquence, la politique du groupe restera inchangée en 2003. » En effet, depuis 1999 le résultat net du groupe Ipsos a été multiplié par 3,3, son résultat d'exploitation par 3,1 et son chiffre d'affaires par 2. Initiée en 1999, l'organisation en "KAM" (Key Account Managers) sera encore renforcée en 2003, cette dernière représentant les deux tiers de la croissance organique du groupe en 2002. Quatre nouveaux comptes (GlaxoSmithKline, Mars Masterfood, Microsoft, Pepsico) sont d'ailleurs venus rejoindre le programme KAM. La volonté du groupe Ipsos d'être leader sur le marché des études on line a amené la création d'Ipsos Interactive Services. Le groupe qui a créé en joint venture Ipsos Health (consulting et modélisation pour les grands laboratoires pharmaceutiques) en 2002 via la Grande-Bretagne, étendra cette activité à d'autres pays dans l'avenir. Et de nouvelles initiatives devraient être prises en CSM-CRM, une spécialisation qui devrait se développer sous une marque mondiale, "Ipsos Loyaty", et qui devrait représenter cette année un CA de plus de 50 M€ (contre 21 M€ en 1999 et 44 M€ en 2002), avec le développement d'une nouvelle offre incluant des outils prédictifs pour la mise en oeuvre des stratégies de fidélisation. Aux Etats-Unis, l'activité opinion, démarrée de zéro, contribue déjà de façon significative à la croissance. En ce qui concerne l'international, le groupe Ipsos poursuivra la construction de son réseau asiatique, notamment en étendant sa présence dans la région par une politique d'acquisition, la mise en place d'Ipsos ASI Asia (« un très gros potentiel pour le groupe », prévoit Henri Wallard, Dg du groupe) et le développement de la croissance en Chine avec quelques grands clients internationaux et des clients locaux. Reste l'activité en Europe, qui progresse plus lentement que les autres régions où le groupe est présent, et qui fera l'objet de nouveaux efforts cette année. Si Didier Truchos envisage de nouvelles acquisitions, il excluait, en avril dernier, le rachat de NFO : « Nous avons décidé de ne pas procéder à cette acquisition. Chaque chose à son prix et NFO dans sa globalité est trop cher. Nous avons nos plans de développement moins coûteux en capital que n'aurait pu être l'acquisition de NFO. » Et d'ajouter : « Ce que l'on ne fait pas aujourd'hui en une fois, on le fera en quelques années. »

Anika Michalowska

Publicité : le digital, booster des campagnes TV

Publicité : le digital, booster des campagnes TV

Publicité : le digital, booster des campagnes TV

Le digital est un puissant levier d'amélioration de l'efficacité publicitaire d'une campagne télévisée selon une étude menée par Ipsos pour [...]

" Incentive : où en est la France aujourd'hui ? "

" Incentive : où en est la France aujourd'hui ? "

" Incentive : où en est la France aujourd'hui ? "

Réponse dans la première édition du " Baromètre de la Stim' Edenred/ Ipsos ". Découvrez le panorama complet du marché de l'incentive en France [...]

Le luxe doit-il encore faire la g***** pour vendre ?

Le luxe doit-il encore faire la g***** pour vendre ?

Le luxe doit-il encore faire la g***** pour vendre ?

DDB Luxe et Ipsos dévoilent les résultats d'une étude internationale sur ce thème : " Le luxe doit-il faire la gueule pour vendre ? ". Le sourire [...]

La TV fait de la résistance chez les jeunes

La TV fait de la résistance chez les jeunes

La TV fait de la résistance chez les jeunes

TF1, chaîne de télévision la plus puissante auprès des 15-24 ans, connait-elle réellement son public ? Ipsos s'est attaché à décrypter la consommation [...]