Recherche

Ipsos acquiert la division Etudes Marketing de NPD

Publié par le

La présence d'Ipsos en Amérique du Nord se renforce avec le rachat à NPD de sa division Etudes Marketing. Une nouvelle étape de l'expansion d'un groupe dont l'ambition est de figurer parmi les trois premiers groupes d'études ad hoc dans le monde.

  • Imprimer


Ipsos et NPD viennent de conclure un accord au terme duquel le groupe Ipsos va acquérir les actifs de la division Etudes Marketing de NPD aux Etats-Unis et au Canada. Des actifs qui comprennent aussi bien les produits et services marketing offerts par NPD à ses clients nord-américains que l'ensemble des access panels utilisés par NPD en Amérique du Nord pour les études postales ou téléphoniques. Ces panels totalisent 500 000 foyers. Un dispositif qui viendra compléter l'offre Ipsos dans les access panels en Europe (115 000 foyers). Sont exclus de la vente, les actifs que détient NPD dans les informations sur les comportements d'achat des consommateurs sur certains marchés de niche (restaurants, jouets, etc.). La division Market Research de NPD (70 M$ de CA en 2000), qui opérera sous le nom d'Ipsos-NPD, vient donc renforcer le dispositif nord-américain d'Ipsos, déjà présent avec deux sociétés : Ipsos-ASI (études publicitaires) et Ipsos-Reid (études d'opinion et études marketing). Pour Ipsos, il s'agit de la plus importante acquisition jamais réalisée par le groupe. « Le portefeuille d'activités et de services d'Ipsos-NPD va nous permettre de devenir un acteur majeur des études marketing en Amérique du Nord, notamment dans le secteur des études sur access panels qui constitue un élément clé de notre développement, souligne Didier Truchot, chairman et CEO du groupe Ipsos. Nous allons rééquilibrer notre chiffre d'affaires réalisé en Europe et aux Etats-Unis. » Dès 2001, et avec près de 200 M$, l'Amérique du Nord devrait peser pour 40 % dans le chiffre d'affaires du groupe (au lieu de 14 % en 1999), contre 50 % pour l'Europe. Une montée en puissance qui nécessitera la nomination d'un responsable pour cette région. Le nouveau patron supervisera les trois sociétés Ipsos en Amérique du Nord, comptant une quinzaine de bureaux aux Etats-Unis et au Canada, recherchera les synergies possibles entre clients et générera des travaux communs. Ipsos et NPD continueront, par ailleurs, de collaborer dans le domaine des études on line où NPD détient une position de leader avec son panel rassemblant plus de 2 millions d'individus, Américains et Canadiens en majorité. Ipsos va donc acquérir 25 % de la société détenant et gérant ce panel on line et disposera d'un droit d'usage exclusif dans ses secteurs d'activités : études publicitaires, marketing, médias, opinion et satisfaction de clientèle. Parallèlement, Ipsos continuera de participer (comme il le fait depuis 1999) à la mesure d'audience d'Internet en partenariat avec Media Metrix et GfK, à travers deux sociétés en joint-venture : Jupiter MMXI Europe et Jupiter Media Metrix Latin America. Le mouvement de consolidation, constaté depuis quelques années sur le marché des études, voit donc ici une nouvelle concrétisation. Une tendance qui devrait se poursuivre dans les mois qui viennent. Pour les grands des études de marché, il existe encore des régions à consolider. Les Etats-Unis continuent d'être une cible de choix, mais également l'Europe centrale et l'Asie.

LES CHIFFRES CLÉS



Groupe Ipsos


CA 1999 : 231 M . CA 2000 (estimation) : 320 M . CA 2001 (estimation) : 450 M . Présence dans 24 pays sur les cinq continents. Classement : parmi les dix premiers groupes d'études mondiaux. CA Amérique du Nord 2001 (estimation) : 200 M$.

NPD


CA 1999 : 143,4 M$ (hors activité de Media Metrix, consolidée séparément depuis 1998). Présence dans 36 pays. Onzième société d'études américaine.

Anika Michalowska

Les 6 tendances com qui vont marquer 2017

Les 6 tendances com qui vont marquer 2017

Les 6 tendances com qui vont marquer 2017

Societe communication image Quelles tendances pour 2017 La deuxieme edition de Ip Hop conference organisee par Ipsos et agence Hopscotch fait [...]