Recherche

Internet peaufine ses thématiques

Publié par le

Web: Comme la presse, la TV et la radio avant lui, Internet segmente ses contenus pour répondre à des besoins précis. Le sport et le divertissement sont les plus demandés.

  • Imprimer

Les enseignes de livraison de pizzas et les marques de bière sont dans les starting-blocks depuis le début de l'année ! Commencée avec les Jeux olympiques d'hiver de Vancouver et la Coupe d'Afrique des Nations, 2010 enchaîne les temps forts sans leur laisser le temps de reprendre leur souffle. Prochain rendez-vous : la Coupe du monde de football, en juin prochain. Un calendrier sportif bien rempli qui constitue une véritable manne pour nombre de secteurs d'activité, dont les médias en ligne font largement partie. En effet, pas question pour les accros du sport de manquer le moindre résultat, comme en atteste la forte progression des connexions sur Internet et sur mobile. « Le sport est l'un des premiers centres d'intérêt des Français, comme on peut le constater tant dans la fréquentation des sites que dans l' assiduité des internautes, confirme Xavier Spender, directeur général de L'Equipe 24/24, filiale du groupe L'Equipe, en charge du développement et de la gestion des nouveaux médias. Sur Internet, on est dans des volumétries très importantes. »

Sur le seul mois de janvier, après la «trêve hivernale», les sites d'informations sportives, et plus particulièrement footballistiques, enregistraient déjà de fortes progressions du nombre de visites. CybereStat de Médiamétrie classait L'Equipe. fr au premier rang des 10 plus fortes augmentations avec 14 % de visiteurs en plus par rapport à décembre 2009, soit 8,7 millions de visites supplémentaires. Un score d'autant plus remarquable que cette évolution concerne un site qui enregistre déjà plus de 65 millions de visiteurs uniques en moyenne chaque mois (69,7 millions en janvier 2010). Et les Jeux olympiques de Vancouver 2010 ont continué de booster l'audience en ligne du groupe ; L'Equipe. fr comptant 2,1 millions de visites supplémentaires en février par rapport au mois de janvier. Un certain nombre de facteurs inhérents au sport expliquent un tel succès.

Le sport anime la Toile

« Le sport est un secteur qui a une rémanence très forte et qui a aussi la chance de ne jamais être prédictible, note Xavier Spender. De ce fait, on vient souvent chez nous - trois fois par jour en moyenne, pour regarder quelque 10 pages à chaque visite - et plus longtemps qu 'ailleurs : 50 minutes contre 25-30 minutes sur les sites concurrents. Comme L'Equipe.fr couvre l'ensemble des sports, partout dans le monde, les internautes sont sûrs qu'il s'y passe toujours quelque chose. » Et pour être certain d'être toujours accessible, quatre applications iPhone sont aujourd'hui téléchargeables.

Depuis la fusion des rédactions de L'Equipe TV et de L'Equipe.fr, en 2004 - dont L'Equipe 24/24 est née -, et encore davantage depuis les JO de Vancouver, le groupe a décidé de donner plus de place à l'audiovisuel dans son traitement éditorial. « Nous allons continuer à développer la partie vidéo, mais aussi communautaire du site à l'occasion du Mondial », précise Xavier Spender. Cette stratégie tournée vers l'image est d'autant plus nécessaire qu'elle est déjà bien développée chez les concurrents directs du groupe : Eurosport et Orange Sports. Le Mondial de football sera l'occasion pour Eurosport de revenir sur la stratégie des trois écrans : TV, Web et mobile. Un player, déjà disponible sur Internet, est lancé pour suivre Eurosport sur son mobile. Eurosport.fr, deuxième site d'informations sportives, sera associé à TF1.fr pour permettre aux fans du ballon rond de suivre les 64 matchs de la compétition sur leur ordinateur ou leur mobile. La vidéo sera donc bien au coeur de l'offre : les 27 matchs diffusés sur TF1 le seront en «simulcast» («simultaneous broadcast») sur Internet.

Logiquement, l'image est la pierre angulaire de l'offre d'Orange Sports qui dispute à Eurosport, selon les mois, la deuxième place des sites d'informations sportives. « Notre offre repose sur trois piliers, explique David Lacombled, directeur de l'antenne et des programmes. Le direct, car nous diffusons 5 000 compétitions en direct par an ; les classiques que sont les résultats, les classements, l'agenda sportif, etc. et l'information sportive proprement dite. Nous avons enregistré une progression de 11 % sur l'audience «sport» l'an dernier. » Pour l'éditorial, Orange travaille en partenariat avec le groupe média Internet Newsweb et Sporever pour les contenus vidéo. Pour Orange, développer la thématique du sport participe de la stratégie qui consiste à amener les deux tiers des internautes qui se connectent sur le site - un tiers pour entrer en relation avec l'opérateur, un tiers pour consulter leurs mails - à rejoindre le tiers restant qui vient pour trouver des informations. « Nous voulons renforcer notre position de premier diffuseur de contenus en France », indique David Lacombled. C'est d'ailleurs pour atteindre ce même objectif qu'Orange. fr a prévu la refonte de sa home page d'ici le mois de juin. Elle sera fin prête pour le démarrage de la Coupe du monde de football.

Xavier Spender (L'Equipe 24/24) : «Nous allons continuer à développer la partie vidéo et communautaire du site à l'occasion du Mondial. »

Xavier Spender (L'Equipe 24/24) : «Nous allons continuer à développer la partie vidéo et communautaire du site à l'occasion du Mondial. »

De nouveaux compétiteurs

Pour conserver son avance, ce trio de tête doit se tenir prêt à rivaliser avec toutes sortes de concurrents. Des sites spécialisés, type Sport24 ou sports.fr, jusqu'aux sites de presse généraliste, qui ne sont pas en reste. Le Monde Interactif, par exemple, s'est ainsi lancé lui aussi dans la compétition en septembre 2009.

« C'est une thématique forte que l'on traitait surtout autour des gros événements sportifs, en obtenant à chaque fois de bons scores d'audience, raconte Philippe Jannet, p-dg du Monde Interactif. Il nous est apparu qu'il fallait capitaliser sur ces audiences. Le lancement du site correspond aussi à un raisonnement plus mercantile, à savoir profiter de l'arrivée des paris en ligne pour financer notre envie. » C'est chose faite depuis le mois d'avril, avec la mise en place de l'accord exclusif que Le Monde. fr a passé avec la société Sporting-bet, leader européen des paris sportifs, pour deux ans. D'après Philippe Jannet, la chaîne «sport» réalise quasiment 10 % des pages vues du site Le Monde.fr, « ce qui est plutôt pas mal pour un domaine sur lequel on ne nous attendait pas. Au démarrage, nous voulions être deuxième derrière L ' Equipe, en étant un complément différent, un peu décalé. » Les internautes peuvent ainsi y trouver des informations sur les grands sports traditionnels, mais aussi sur des disciplines moins médiatisées comme le badminton.

Dans cette course au sport, les pure players ne se laissent pas distancer. Le cas de Dailymotion, par exemple, l'un des sites leaders de partage vidéo avec 66 millions de visiteurs uniques sur son réseau (source : ComScore, janvier 2010) et un milliard de vidéos vues par mois.

« Aujourd'hui, nous sommes vraiment consommés comme un site de divertissement. Notre audience suit les pics de la TV, mais nous voulons l'augmenter en développant l'offre de nos 16 chaînes thématiques », explique Caroline Penat, directrice du marketing et de la communication pour Dailymotion France. Dailymotion s'est ainsi associé à la Ligue de football professionnel pour la diffusion de la Coupe de la Ligue. Cet accord, conclu pour une durée de trois ans, permettra à Dailymotion de diffuser des résumés des matchs, accessibles gratuitement pour tous les internautes, à l'adresse dédiée (www. dailymotion.com/coupedelaligue) . Le site a, par ailleurs, été rejoint par l'AS Saint-Etienne, dans le cadre de la démarche de fidélisation et de développement de la communauté de supporters du club stéphanois de Ligue 1. Les supporters des Verts peuvent ainsi retrouver sur www.dailymotion.com/assaintetienne des vidéos sur la vie de leur club préféré. S'il en est le leader, le football n'est cependant pas la seule discipline sportive mise en avant sur Dailymotion. Le site s'est notamment associé avec l'IAAF (International Association of Athletics Federations) pour proposer aux internautes un dispositif original et puissant, relayant le Championnat du monde d'athlétisme en salle qui s'est tenu à Doha (Qatar), du 12 au 14 mars dernier. « Dailymotion consacre toujours une partie importante aux sports extrêmes qui sont sa spécialité d'origine », ajoute Caroline Penat.

Les internautes se font leur cinéma

Dailymotion n'en perd pas pour autant sa vocation première de site de divertissement. Médiamétrie constate, en effet, régulièrement que les internautes aiment se divertir, écouter de la musique, aller au cinéma... pour le plus grand bénéfice des sites médias dédiés à ces centres d'intérêt. Dans cette logique, les Trophées Net 20 ont primé en 2009 dans la catégorie « consommation culturelle» Deezer, numéro un en Europe des sites d'écoute de musique en ligne. Organisé par Le Journal du Net et Benchmark Group, cet événement récompense chaque année les plus belles réussites de l'Internet français (progression supérieure à 1 million de visiteurs uniques) par secteur. Sans surprise, Dailymotion, YouTube et AlloCiné talonnaient de près le vainqueur. « Le cinéma a le vent en poupe sur le Net. Il est un peu comme le sport, dans le sens où il s 'agit d 'une activité à très forte récurrence, relève Claude Esclatine, président d'AlloCiné. Une quinzaine de films sortent en moyenne par semaine, ce qui crée une appétence que confirme d'ailleurs la très forte fréquentation en salles qui continue de progresser. » Une appétence qui fait du site un passage obligé pour les amoureux du 7e art. « Le concept de départ était d 'être une base de données exploitée par un éditeur pour avoir une fonction de média développé sur l'ensemble des canaux numériques », rappelle Claude Esclatine. Les amoureux des salles obscures peuvent ainsi trouver AlloCiné sur iPhone, Androïd et très bientôt l'ensemble des plateformes mobiles. Le groupe éponyme, qui produit déjà un certain nombre de contenus, réfléchit par ailleurs à un élargissement de ses activités en vue de nourrir un canal sur ADSL ainsi qu'un canal vidéo sur les TV connectées. Mais l'ancien directeur général de France Télévisions qu'est Claude Esclatine déclare « rester prudent sur l'emploi de la terminologie télévision », à propos de ces développements à venir en ligne.

Claude Esclatine (AlloCiné) :

« Le cinéma a le vent en poupe sur le Net. Il est un peu comme le sport, dans le sens où il s'agit d'une activité à très forte récurrence. »

Caroline Penat (Dailymotion) :

« Dailymotion consacre toujours une partie importante aux sports extrêmes qui sont sa spécialité d'origine. »

David Lacombled (Orange Sport):

« Nous voulons renforcer notre position de premier diffuseur de contenus en France.»

Ca marche fort pour Comment Ca Marche

Plus Internet se développe, plus les internautes ont besoin d'informations sur la technologie, elle-même en évolution. Qui n'a pas cliqué un jour sur le site CommentCaMarche. net pour trouver une solution à un problème de logiciel ou autre casse-tête informatique à résoudre en urgence ? Avec 11,4 millions de visiteurs uniques en janvier (source : Médiamétrie//Net Ratings), CommentCaMarche. net se classe à la première place du segment «Informatique News». « Et devance son principal concurrent, 0 1 net, de près de 5 millions de visiteurs uniques, se félicite Isabelle Weill, directrice associée. Mais on oublie encore souvent que CommentCaMarche est un site média dont les contenus rédactionnels drainent 50 % du trafic. » Et Isabelle Weill de préciser que la partie actualités vient encore d'être développée, à la fois en direction des entreprises (Interviews, Hardware, Management) et du grand public (lancements de produits, relais des actus high-tech du Nouvel Obs.com). Les 70 000 articles en ligne sur le site ont déjà donné naissance à 13 ouvrages publiés chez Dunod dans la collection «CommentCaMarche.net». Depuis son lancement par Jean-François Pillou en 1999, le site est devenu un groupe éponyme qui a fait des petits sur le Web. En novembre 2007, est arrivé Droit-Finances.net qui rassemble aujourd'hui 3,8 millions de visiteurs uniques, ce qui le place au premier rang des sites d'informations juridiques et financières, devant Boursorama (source : Médiamétrie-Nielsen). L'équipe éditoriale travaille sur de nouveaux dossiers thématiques à venir, sur le droit des associations, la retraite, la gestion de l'entreprise, la santé, etc.

«MSN a un positionnement de média grand public»

Interview Professionnel de l'audiovisuel (Canal+, France Télévisions...), Alexandre Michelin arrive chez MSN/Windows Live en 2007, où il occupe le poste de directeur éditorial et des contenus.
MM : Où en est votre stratégie d'éditorialisation des contenus, lancée il y a plus de deux ans ?
Alexandre Michelin : Elle est en évolution constante car les internautes eux-mêmes évoluent. Nous avons un positionnement de média grand public, avec trois sources de contenus : la production des équipes MSN, les accords avec des éditeurs et les contributions des internautes. Celles-ci alimentent trois grands piliers éditoriaux : actualité, divertissement et «lifestyle», avec une offre vidéo transversale pour les trois. MSN/Windows Live vient de lancer une nouvelle plateforme vidéo en haute définition et en format 16/9, à la mise en page simplifiée. Les internautes peuvent visionner l'actualité dès la page d'accueil - une des plus puissantes du marché, avec 10 millions de visiteurs uniques - puis basculer sur la chaîne vidéo. Tout le contenu disponible sur MSN et la nouvelle chaîne MSN vidéo est éditorialisé autour des thématiques & sports», «Femmes», «Ciné & TV», ?«Musique» et «Humour». Nous sommes dans une logique de partage de valeurs, fondée sur des partenariats historiques avec des éditeurs de contenu tels L'Equipe, France Inter, Le Figaro, AlloCiné, M6, Canal +, MTV, Game One ou encore National Geographic.
MM : Quelle est la chaîne thématique la plus puissante ?
Il y a une alternance entre le divertissement et l'information, selon l'actualité du moment. Par exemple, le grand événement à venir est le festival de Cannes. Le divertissement draine plus de 3 millions de visiteurs uniques, en grande partie emmenés par le cinéma. Les majors travaillent avec nous car nous sommes les seuls à avoir une approche éditoriale ; cela nous a permis de réaliser un coup en prévision de la sortie du film Avatar. Plus généralement, il existe une volonté globale d'être en amont de l'actualité, afin de donner une autre opportunité de contenu que celles des médias traditionnels et des réseaux sociaux de passionnés. Dans une logique de renforcement éditorial du pôle news, MSN.fr s'est associé au JT de M6 pour lancer «M6 & MSN Actualités», un site d'information commun. Les prochains mois seront consacrés au développement de la partie «lifestyle». C'est une rubrique féminine, mais nous allons essayer de l'ouvrir aux hommes en faisant un test avec le Guide cadeau homme du Figaro.
MM : Les hommes ont déjà la chaîne sport. Quel dispositif avez-vous prévu pour la Coupe du monde de football ?
Le football est effectivement important. Nous avons des partenariats avec L'Equipe et L'Equipe TV, ainsi qu'avec Canal + pour le foot européen. Il y a le blog d'Eugène Saccomano, qui a appris à blogger à 75 ans avec MSN ! Pour le Mondial, nous nous appuierons sur le même type de dispositif. Nous utiliserons aussi les communautés de supporters des pays engagés. Il y aura un thème 100 % Afrique du Sud (pays organisateur de la Coupe du monde 2010, N.D.L.R.). On a remarqué lors des JO de Pékin que certains internautes s'intéressaient surtout aux informations sur le pays d'accueil. Parler de l'Afrique permettra d'exposer certaines causes auxquelles nous sommes attachés.

LENA ROSE

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

La société d'études média combine des données user-centric et site-centric pour mieux appréhender l'Audience Internet Mobile qui représentait [...]

Webmarketing

Webmarketing

Webmarketing

Le Webmarketing, ou digital marketing, reprend les principes fondamentaux du marketing en les adaptant aux nouvelles techniques liées à Internet. [...]

Economie numérique : quels scénarios pour 2025 ?

Economie numérique : quels scénarios pour 2025 ?

Economie numérique : quels scénarios pour 2025 ?

Plutôt Amazon, Microsoft, Wikipedia ou Netflix ? À l'occasion de la sortie de son rapport annuel sur l'économie digitale, l'IDATE évoque quatre [...]