Recherche

Internet la démocratisation en marche

Publié par le

A travers son étude NetObserver, Novatris étudie les comportements et profils des internautes. La démocratisation du phénomène Internet semble bien engagée, même si des disparités socio-démographiques subsistent.

  • Imprimer


Via la présence de bandeaux sur 120 sites, l'étude semestrielle NetObserver interroge en ligne plus de 29 000 internautes, soit l'échantillon le plus large de cette population. Une trentaine d'études thématiques sont issues de cette enquête. Les principaux enseignements concernent les profils des internautes. Ceux-ci sont majoritairement des hommes (65 %), mais les femmes progressent et représentent 47 % des nouveaux internautes. Les 25-35 ans sont les plus nombreux, ils représentent 34 % de la population, suivis des 15-24 ans (29 %). Les CSP connaissent une évolution significative. Si les cadres représentent 24 % de la population et les étudiants 23 %, les employés et professions intermédiaires gagnent du terrain (15 % des internautes). « On assiste à une véritable démocratisation de l'Internet, souligne Patrick Van Bloeme, directeur associé de Novatris. Toutes les petites catégories d'internautes sont en train de grossir. » Parmi les nouveaux convertis, se retrouvent beaucoup d'employés et même d'ouvriers (5 %). En revanche, les cadres ne représentent que 7 % des nouveaux internautes, ce qui s'explique par un fort taux d'équipement préalable dans cette population. A noter que 26 % des répondants sont internautes depuis moins de 6 mois, et 41 % depuis moins d'un an. Géographiquement, l'Ile-de-France est toujours sur-représentée, avec 39 % des internautes. Soit un écart de + 105 % entre le poids de la région sur les internautes français et le poids de la région sur la population française. Toutes les autres régions, mises à part l'Alsace et la région PACA, sont sous-représentées. Les usages de plus en plus grand public de l'Internet sont marqués par la progression du commerce électronique. A la mi-98, 20 % des internautes déclaraient avoir acheté en ligne, contre 33 % à la mi-99 et 47 % fin 99. Cela n'implique pas forcément le paiement en ligne. Livres et musique sont les achats les plus fréquents. L'usage d'Internet implique aussi des évolutions dans l'activité des surfeurs. Depuis qu'ils utilisent Internet, 51 % regardent moins la télévision et 33 % téléphonent moins, par exemple. 34 % d'entre eux déclarent même moins dormir et 11 % moins travailler ! Enfin, l'un des enseignements majeurs concerne la progression de l'Internet gratuit. 30 % des abonnés ont un provider gratuit et 22 % des abonnés payants envisagent de résilier leur abonnement dans les 6 mois. Le gratuit a sans doute contribué à la démocratisation d'Internet. 22 % de ses utilisateurs n'étaient pas internautes auparavant. Les utilisateurs gratuits ont aussi un profil différent. Ils sont plus masculins et plus jeunes que l'internaute moyen et ont des revenus inférieurs. Le grand public s'apprête donc à investir le Web, une évolution logique vu les stratégies de communication utilisées par les différents acteurs du marché.

Méthodologie


Etude en ligne de novembre 1999 à janvier 2000 sur la base de 120 sites français représentatifs. Echantillon de 29 000 internautes validés et qualifiés après dédoublonnage des questionnaires réceptionnés et réalisation de tests de cohérence entre les questions posées.

Philippe Chesnaud

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

La societe etudes media combine des donnees user centric et site centric pour mieux apprehender Audience Internet Mobile qui representait 646 [...]

Les internautes multiplient les écrans

Les internautes multiplient les écrans

Les internautes multiplient les écrans

audience sur les ecrans mobiles decolle En janvier 2016 67 des consommateurs francais se sont connectes Internet via un smartphone selon institut [...]

Mesure mobile: 4 standards passés au crible

Mesure mobile: 4 standards passés au crible

Mesure mobile: 4 standards passés au crible

En 2016 les investissements publicitaires mobiles depasseront 100 milliards de dollars l international Mais si les budgets augmentent comment [...]