Recherche

Innover, c'est observer

Publié par le

« Le type qui a inventé le fil rouge de la Vache Qui Rit devrait avoir la Légion d'Honneur. » Cette déclaration de Pierre Desproges en forme de boutade n'en est pas moins d'une profonde vérité. Elle exprime la valeur de l'innovation mieux que tout discours et autres définitions techniques ou marketing.

  • Imprimer


En fait, qu'est ce que l'innovation sans véritable bénéfice pour le client ? Et, fort de cette approche basique pleine de bon sens, le jugement que nous portons sur toutes ces prétendues innovations qui envahissent les linéaires des supermarchés devient, d'un coup, beaucoup plus critique... En analysant ce que peut être ce véritable bénéfice, on s'aperçoit qu'en fait l'innovation réellement perçue par le consommateur est celle qui apporte une vraie différence, une amélioration par rapport à ce qui lui était proposé auparavant. Ainsi le fameux fil rouge de la Vache Qui Rit, à l'image le la poignée sur le pack d'eau minérale ou de l'ouverture facile des boîtes de sardines, pour ne citer que des améliorations de conditionnement, prennent toute leur valeur. Si l'innovation est avant tout amélioration, on peut fixer comme postulat que "Innover, c'est d'abord observer". Observer le consommateur qui, pour rentrer chez lui, soulève péniblement, une bonne demi-douzaine de fois, les 9 kilos de son pack d'eau minérale pour imaginer qu'une poignée pourrait lui rendre service. Observer le rayon d'à côté pour adapter une idée, un bénéfice consommateur à l'image, par exemple, du petit-suisse Petit Filou dont l'avantage consommateur a été tout simplement emprunté à la glace Mister Freeze. Observer bien sûr les marchés étrangers. Sur tous les continents, l'énorme production innovante est une source de bonnes idées exceptionnelles dont il ne faut pas se priver. Le bifidus, par exemple développé avec succès sur notre marché en 1987 (par une PME normande !) était connu et apprécié des Japonais depuis longtemps. Tout comme Taliens, "l'eau des os" de Danone, qui est sans doute, en France, la première d'une longue série d'eaux fonctionnelles comme il en existe de multiples références au Japon, aux Etats-Unis et également chez nos voisins européens. L'important est ici d'offrir, aux développeurs de nouveaux produits, le maximum d'impulses créatifs. Une observation méthodique des concepts existants en est la meilleure source dont il ne faut pas se priver. Les innovations produits illustrant cette rubrique sont toutes répertoriées dans la BDD internationale XTCscan.(www.xtc.fr)

Conditionnez facile !


La confiture qui plaît tant aux enfants est pourtant un produit qui semble leur être interdit tant l'usage est compliqué (ouverture difficile, produit lourd, etc.). Aller chercher un concept de conditionnement qui leur est familier et facile favorisera leur consommation. C'est d'ailleurs ce qui a grandement contribué au développement du marché du miel en France, il y a quelques années...

Il a inspiré le bouchon sport


Comment boire en toute circonstance ? Il suffisait peut-être d'observer les cyclistes du Tour de France.

Observez, inspirez !


Les marchés étrangers sont une formidable source d'innovation. De nombreux concepts qui pourraient connaître le succès en France existent partout dans le monde. Actimel de Danone est une idée développée avec succès il y a 60 ans au Japon !

Xavier Terlet

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Calendrier de l'Avent du marketer: data lake (J-20)

Tous les jours jusqu'à Noël, emarketing.fr vous fait découvrir ou redécouvrir un mot ou une expression du marketing, représentatifs d'une tendance [...]

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

[Tribune] Comment optimiser son budget programmatique ?

Benoit Cochet, director EMEA audience advertising & programmatic chez Yahoo, livre 5 conseils aux marketers pour s'assurer que leurs campagnes [...]