Recherche
Se connecter

In Process accompagne les premiers pas du design des services

Publié par le

Observer et créer. C'est sur ce modèle que l'agence de design In Process s'est construite et propose une nouvelle offre inédite : le design des services.

  • Imprimer


A l'image de la haute couture, le design industriel est, en France, associé à quelques figures emblématiques. Beaucoup plus rarement aux agences ou aux studios de création. Un particularisme hexagonal entretenu par les entreprises qui ont très largement intégré la fonction design industriel. Pourtant, selon Christophe Rebours, « il reste de la place pour la prestation d'une agence ». Fort de cette certitude, le designer s'est rapproché de l'agence Dragon Rouge pour donner naissance, en février dernier, à In Process. Une agence qui se donne comme ambition, non pas de refaire le monde, mais de participer au “mieux vivre” de chacun d'entre nous « Un produit, quel qu'il soit, n'a de sens que dans l'interaction avec le consommateur. Basée sur la compréhension du comportement des usagers, la méthode développée par In Process a pour vocation de générer une optimisation ou une innovation de services ou de produits », explique ainsi Christophe Rebours. Qui définit son agence comme étant une agence de design de services.

Déceler les marques


Construite sur le modèle “observation & création”, l'agence réunit autour de son fondateur des experts en sciences humaines (ergonomes, anthropologues, sociologues ) ainsi que des experts en design, issus des métiers du design industriel et de l'ingénierie. Qui observent chaque séquence d'interaction dans le cheminement de l'utilisateur. Des séquences qui peuvent être aussi bien des espaces privés que publics, des produits analogiques ou numériques, des interfaces matérielles ou immatérielles. Décryptées et analysées, ces observations deviennent le terreau de la création. « Chaque manque ou problème décelé dans le chemin devient une opportunité d'innovation sur laquelle nous allons travailler in vivo », poursuit Christophe Rebours. Qui, pour accompagner son travail, s'appuie sur les compétences du Cnam ou de la faculté de Jussieu. Un an et demi après sa création, l'agence, qui devrait réaliser en 2003 un chiffre d'affaires de 500 KE, compte parmi ses clients Orange, SC Johnson, Téfal ou encore Meccano pour qui elle a participé à un travail de refonte. « Sans changer l'ADN de la marque Meccano, il fallait donner aux nouvelles générations l'envie de créer et de construire. Nous avons donc travaillé à l'installation de la notion d'acier souple qui permet de produire des choses différentes. Et de passer d'une logique de squelette à une logique d'enveloppe », indique Christophe Rebours. Plus prospectif, le projet “Violet”, objet interactif entre la lampe et l'écran proposant de nouveaux scénarios d'utilisation, est présenté au Centre Pompidou dans le cadre de l'exposition “Design Interactif, expériences du sensible”*. * Centre Pompidou, du 19 novembre 2003 jusqu'au 6 janvier 2004.

Rita Mazzoli

La rédaction vous recommande

Etude de cas : le site Showroomprivé
Etude de cas : le site Showroomprivé

Etude de cas : le site Showroomprivé

Par Limelight Networks

Pour cet acteur europeen de la vente evenementielle en ligne il faut etre certain que les consommateurs puissent passer leurs commandes quand [...]

Sur le même sujet

Laurent Habib (AACC) élu au Conseil Exécutif du Medef
Agences
Laurent Habib (AACC) élu au Conseil Exécutif du Medef

Laurent Habib (AACC) élu au Conseil Exécutif du Medef

Par Clément Fages

C'est une première pour un président de l'Association des Agences-Conseil en Communication (AACC): Laurent Habib, par ailleurs fondateur de [...]