Recherche

Ich bin ein Footballeur...

Publié par le

Voici aujourd'hui un Spécial Coupe du monde de Fooooot ! Où vous découvrirez quelques initiatives étonnantes de marques auxquelles il fallait effectivement penser.

  • Imprimer


“You'll never walk alone”, le chant mythique des supporters du club de Liverpool, ferait-il désormais vibrer au-delà des travées du stade d'Anfield Road ? Les sponsors semblent en effet avoir tendu l'oreille… au point d'en faire leur propre devise ? Si les stars du ballon rond ne se livreront bataille sur les pelouses allemandes qu'à partir du 9 juin, en coulisses le combat des chefs a commencé depuis longtemps. Ce n'est pas une surprise, les grands de ce monde ont répondu présent à l'appel du ballon rond et pointeront le bout de leur nez lors de l'événement sportif le plus suivi sur terre. Pour mémoire, ce chiffre affriolant : une audience cumulée de presque 30 milliards de téléspectateurs pour la précédente édition, et 1,1 milliard de personnes regardant simultanément la finale.

1

Encore faut-il se montrer à la hauteur et faire entrer cette Coupe du monde dans une nouvelle dimension à quelques heures déjà du coup d'envoi ! C'est chose faite à grand renfort de gigantesques ballons : la fameuse TV Tower à Berlin revêt les couleurs de la Deutsche Telekom…

2

Novices et amateurs de football plus avertis sont invités par la Fifa à pénétrer dans le monde du ballon rond, au sens propre comme au sens figuré, grâce à ce ballon-globe terrestre hybride itinérant.

3

A noter qu'à quelques kilomètres du théâtre de ces événements, aux Pays-Bas, Adidas a investi les abribus pour les transformer en vestiaires. Tandis qu'à Hambourg, les abribus sont habillés en bancs de touche.

4

Cette Coupe du monde fait décidément tourner la tête à plus d'un ! Coca-Cola a abandonné ses codes traditionnels pour son spot télé. Nulle trace d'ours polaire, les autres couleurs du spectre se sont immiscés entre le rouge et blanc, la bouteille même est à peine visible !

5

Pour l'occasion Mars délaissera son nom de baptême pour s'appeler Believe. Un site a été spécialement créé où figure le “believe-ometer”, chargé de mesurer la ferveur populaire à l'égard de l'équipe d'Angleterre. http://www.marsbelieve.com/

6

L'épidémie gagne même l'univers de la mode. H&M lance une collection World Cup pour cet été, disponible dans tous les magasins d'Europe. Le créateur anversois Dirk Bikkembergs est aussi de la partie.

7

Pour les plus chanceux, qui pourront se déplacer outre-Rhin , il leur sera possible de se joindre aux habitants de Francfort et assister des berges du Main à la diffusion du match en direct sur le fleuve.

8

Unilever, propriétaire des déodorants masculins Sure, produit de ses propres mains et de ses propres deniers une série documentaire consacrée aux fans de football. Composée de 13 épisodes de trente minutes chacun, cette série est intitulée “Fans United” et fait écho tant au légendaire club de Manchester United qu'au “Uni” cher à la marque américaine ! Encore du foot à la télé, l'overdose sera proche pour celles et ceux que cela faisait déjà suer auparavant.

9

Un emblème qui représente les anneaux olympiques à la fête

10

Un duo comme mascotte : l'espiègle ballon Pille, au bras de Goleo VI, appelé ainsi à cause de son coach qui n'avait de cesse de lui répéter à l'entraînement “go Léo go”.

11

Pour les malchanceux qui ne pourront pas suivre tous les matchs, MatchCast offre des commentaires en direct sur téléphone portable. Yahoo !, de son côté, non content d'héberger le site du comité d'organisation de la Coupe du monde s'est adjugé les droits de retransmission sur Internet. Et a obtenu de diffuser gratuitement sur son site un mini résumé de trois à quatre minutes après chaque match. 4 milliards de pages visitées est l'objectif affiché. « Un match se gagne sur les fondamentaux. » Bernard Laporte, l'entraîneur du XV de France, nous le dit et redit. Les éléments fondamentaux doivent-ils cependant être basiques ? Une mascotte, un emblème… et des timbres !

12

Voici le bus le plus écolo, celui qui fonctionne à la ferveur populaire ! Hyundai, qui met à disposition des équipes nationales des bus pour leurs déplacements, a proposé aux internautes de créer leurs slogans. Voici un petit florilège : “One Nation, One Trophy, Eleven Lions” (Angleterre) ; “Light up your samurai spirit” (Japon) ; “Oranje on the road to gold” (Pays-Bas) ; “White and red, dangerous and brave” (Pologne) ; “With a flag on the window and a nation on the pitch. Força Portugal” (Portugal) ; “2006 it's Swiss o'clock” (Suisse) ; “United we play, United we win” (USA). “Vehicle monitored by 180 millions Brazilian hearts” (Brésil). Les Brésiliens manieraient-ils la plume aussi bien que le ballon ?

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

3 réseaux sociaux sur lesquels miser

Difficile en 2017 d'ignorer les réseaux sociaux comme composante de sa stratégie marketing. Ils sont devenus en l'espace de quelques années [...]

Ce qu'il faut retenir de la #JNE2017

Ce qu'il faut retenir de la #JNE2017

Ce qu'il faut retenir de la #JNE2017

La 12ème Journée Nationale des Études, renommée C3I Day et co-organisée par l'UDA et l'Adetem, s'est tenue ce 19 janvier 2017 chez Business [...]

#NRF17 Quand l'expérience client devient augmentée

#NRF17 Quand l'expérience client devient augmentée

#NRF17 Quand l'expérience client devient augmentée

Plus que jamais à l'ordre du jour, l'expérience client " augmentée ". Voici la sélection des innovations & usages prometteurs repérés par [...]

Trip Advisor lance des outils marketing payants

Trip Advisor lance des outils marketing payants

Trip Advisor lance des outils marketing payants

Le site d'avis en ligne vient de lancer de nouvelles fonctionnalités pour permettre aux hôteliers et aux restaurateurs de mieux gérer leur communication [...]

Marketing mobile : AppsFlyer lève 56 millions de dollars

Marketing mobile : AppsFlyer lève 56 millions de dollars

Marketing mobile : AppsFlyer lève 56 millions de dollars

Le spécialiste de l'analyse marketing mobile AppsFlyer annonce un tour de table de 56 millions d'euros/ Il financera son développement international [...]