Recherche

IBM écrit le chapitre 2 de l'e-business

Publié par le

Pour sensibiliser les entreprises aux enjeux de l'infrastructure e-business, IBM ne lésine pas sur les moyens. Outre une campagne médias massive, le géant met en place une campagne événementielle.

  • Imprimer


Malgré les déboires de la Net économie, ou du moins de ses emblématiques start-up, la révolution numérique est une réalité. « Nous ouvrons aujourd'hui le chapitre 2 de l'e-business, commente Joël Rubino, directeur du marketing Europe de l'Ouest d'IBM. Après la passion, les entreprises ont compris que, si l'e-business bouleverse le monde du business, les affaires restent les affaires. Les entreprises petites ou grandes ne se posent plus la question de savoir si elles doivent aller vers l'e-business. En revanche, elles se demandent comment faire pour y arriver avant la concurrence, avec quelles solutions et avec quels partenaires. » Fort de ce constat, le géant lançait fin mars une campagne de marketing mondial sur le thème de l'infrastructure e-business. Destinée à toucher les directions opérationnelles et les directions marketing, elle intègre aux côtés des grands médias un volet événementiel et didactique pour expliquer aux non-informaticiens ce qu'est l'infrastructure e-business. « Dans le cadre de cette campagne, nous avons choisi de montrer plutôt que de parler. Les témoignages des clients constituent l'originalité de l'événement. Ainsi, lors de notre journée Tremplin e-business qui s'est déroulée en début d'année à Paris, nous avons fait passer en direct dans l'ère de l'e-business, sous les yeux de nos prospects, Sebo, une entreprise qui vend des objets promotionnels et qui emploie 30 personnes réparties en France et en Asie. Ce n'est pas IBM qui parle mais une PME-PMI. » Et Joël Rubino d'ajouter : « Huit milliards de dollars ont été investis dans la campagne e-infrastructure. Outre la campagne de publicité télé, le dispositif mis en place comprend une campagne de marketing-direct, le road-show et une campagne de e-mailing. Pour la France, une vingtaine de personnes est dédiée à cette opération dans notre call center européen installé à Dublin. » Le concept de cette opération, montée en collaboration avec différents partenaires impliqués dans ce processus - Cadremploi.fr, Cisco Systems, Freelance.com, Nokia, Tekora, ShipVision, Vivendi/Cegetel ou encore Ogilvy - est décliné en province et dans les départements d'outre-mer via la tournée annuelle de l'opération Tremplin e-business. Il pourrait également l'être en Europe si l'idée séduit le siège mondial du géant d'Armonk.

Rita Mazzoli

IBM et Salesforce proposent un CRM intelligent

IBM et Salesforce proposent un CRM intelligent

IBM et Salesforce proposent un CRM intelligent IBM et Salesforce proposent un CRM intelligent

IBM tenor de intelligence artificielle conclut un partenariat avec Salesforce specialise dans les solutions CRM La promesse Un outil capable [...]

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

La génération Z préfère faire ses achats en magasin

98 des Millennials favorisent achat en point de vente mais exigent des interactions hautement personnalisees Mais apres IBM qui realise cette [...]

6 clés de succès de la transformation digitale

6 clés de succès de la transformation digitale

6 clés de succès de la transformation digitale

De la transformation la reinvention digitale telle etait la thematique une serie de conferences donnees l occasion de IBM Business Connect [...]

Les 10 idées marketing (6-10 mars)

Les 10 idées marketing (6-10 mars)

Les 10 idées marketing (6-10 mars)

La redaction selectionne 10 idees percutantes Au menu de cette semaine Watson IBM recree un oeuvre de Gaudi grace la data Axe conseille les [...]

Pour toucher les parents, ciblez les ados

Pour toucher les parents, ciblez les ados

Pour toucher les parents, ciblez les ados

ils depensent principalement leur argent dans habillement ou la musique les adolescents sont aussi prescripteurs dans le choix des depenses [...]