Recherche

Homevillage.com, une porte d'entrée unique dans l'immobilier

Publié par le

Portail de l'immobilier pour les aspirants au déménagement et réseau fédérateur de tous les professionnels de l'immobilier. En s'appuyant sur les réseaux physiques des agences immobilières et en offrant un bouquet de services, Homevillage.com se veut exemplaire de la deuxième génération de site Internet.

  • Imprimer


Un site immobilier de plus ? Pas vraiment. En ligne depuis la fin mai, le concept d'Homevillage.com repose tout à la fois sur un canal de distribution directe, via Internet, le Minitel et un centre d'appels, et sur un canal de distribution physique, à savoir les agences immobilières. A la fois site Internet grand public et Extranet professionnel, Homevillage se définit comme le portail des communautés oeuvrant dans le domaine de l'immobilier. Son objectif : offrir aux aspirants au déménagement - nous sommes 2,5 millions chaque année à changer de logement - un point d'entrée unique dans l'univers de l'habitat. « Homevillage est en quelque sorte un "one stop shopping". Outre les petites annonces, les clients y trouveront un bouquet de services destiné à les accompagner dans leur projet immobilier », indique Jean-Yves Demeunynck, son directeur général et ex-McCann Interactif. Alimentée par les bases de données de quelque 1 000 agences immobilières appartenant à des grands réseaux (Bourse de l'immobilier, Cabinet Bredin, Capitales, Century 21, Groupe CPH, Guy Hoquet, Imogroup) ainsi que par celles d'agences isolées, sa Banque Nationale du Logement est mise à jour quotidiennement. Par ailleurs, les annonces sont automatiquement dédoublonnées, ce qui évite de voir apparaître plusieurs fois le même bien sous différents descriptifs et prix. « Pour les agents immobiliers, le site doit devenir un véritable levier de développement. Aujourd'hui encore, 55 % des transactions sont directement réalisées par des particuliers. Pour ces derniers, il s'agit d'en finir avec le parcours du combattant que constituent la recherche d'un logement, son financement et aménagement », précise Jean-Yves Demeunynck. Dans cette optique, les initiateurs du site ont noué des liens de partenariats avec, notamment des banques, des assureurs, des déménageurs ou encore des spécialistes de l'aménagement et de la décoration. « Aujourd'hui, trois banques, la Sovac, la Société Générale et Woolwitch, nous ont rejoints. A terme, nous devrions avoir cinq partenaires dans ce domaine. Il en va de même pour les compagnies d'assurances. Quant aux déménageurs, nous avons signé à la fois avec des nationaux et des régionaux afin de pouvoir répondre aux demandes tout au long de l'année », commente Jean-Yves Demeunynck.

Priorité à la proximité


Cette stratégie d'alliances avec ces différents professionnels constitue la colonne vertébrale du site. « Nous nous rémunérons via un système de commission sur les produits et services. Nous vendons aux investisseurs un contact », précise Jean-Yves Demeunynck. Avant d'ajouter : « En 2000, nous pensons réaliser un chiffre d'affaires de l'ordre de 40 millions de francs et atteindre 140 millions en 2001. » A l'image de toutes les start-up, Homevillage.com a fortement investi en communication. Un peu trop tôt d'ailleurs. Le premier film de 10 secondes a été diffusé sur les chaînes nationales et quelques thématiques alors même que des problèmes techniques retardaient la mise en ligne du site. Au final, ce sont quelque 20 MF qui vont être distillés sur 18 mois afin d'installer la marque. Outre une campagne de communication signée par l'agence D interactive dont le film est produit par Gédéon, un consumer magazine réalisé par Co-Spirit sera diffusé cinq fois par an à 300 000 exemplaires. Dans les agences immobilières des éléments de PLV donneront aux professionnels les moyens de capitaliser sur ces investissements. Des professionnels qui demeurent le principal point de différenciation du site. « Nous pensons qu'un tiers de notre chiffre d'affaires sera réalisé via le Net et les deux tiers grâce aux réseaux de proximité. Nous avons donc créé des consultants Homevillage qui sont sur le terrain pour accompagner les professionnels et les former à cette nouvelle forme de prescription. Ils sont aujourd'hui une vingtaine. Ils devraient être une cinquantaine dans les 18 mois à venir », indique Jean-Yves Demeunynck. Créée grâce à l'apport de deux fonds d'investissement, le groupe Seven, une holding familiale et Europ@web, fonds de capital-risque de Bernard Arnault, homevillage.com devrait très vite essaimer en Europe. Au programme : l'Espagne, l'Italie, l'Allemagne et le Benelux.

Rita Mazzoli

Revolution@Work !

Revolution@Work !

Revolution@Work ! Revolution@Work !

Cet événement rassemblera tous les innovateurs du monde du travail. Pendant deux jours, des acteurs du monde entier - dirigeants d'entreprises, [...]

10 idées à piquer aux enseignes qui cartonnent

10 idées à piquer aux enseignes qui cartonnent

10 idées à piquer aux enseignes qui cartonnent

Quelles sont les idées à piquer aux enseignes qui marchent? L'institut d'études Qualipsy présente, à l'occasion du Siec, salon de l'immobilier [...]

Voyages-sncf.com "davantage joignable" sur Twitter

Voyages-sncf.com "davantage joignable" sur Twitter

Voyages-sncf.com "davantage joignable" sur Twitter

Le réseau social Twitter a annoncé, fin septembre, de nouvelles fonctionnalités pour aider les marques à adresser leur relation client en ligne. [...]

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter déploie les chatbots sur sa plateforme

Twitter annonce l'arrivée de deux nouveaux services - les "messages de bienvenue" et les "réponses rapides" - offrant aux marques la possibilité [...]

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

20 ans de publicité vus par Stéphane Xiberras (BETC)

A l'occasion des 20 ans de Marketing Magazine, ceux qui font chaque jour la publicité (agences, annonceurs et réseaux sociaux) nous ont livrés [...]