Recherche
Se connecter

Haro sur le plaisir

Publié par le


La rigueur serait-elle une nouvelle valeur émergente en Europe ? Pour Future Foundation, observatoire des évolutions de consommation du groupe Experian, une minorité active de consommateurs, les néo-rigoristes, font, en effet, leur apparition. Ceux-ci sont prêts à utiliser toute information pour dénoncer les dangers individuels de certains produits et demander l'interdiction de leur consommation jusque dans la sphère privée. Ainsi, 53 % des Européens sont favorables à des restrictions de libertés comme l'interdiction de la consommation d'alcool seul chez soi (36 %). Les Français ne sont pas en reste : 62 % d'entre eux estiment que les distributeurs de confiseries et de sodas devraient disparaître des écoles, contre 43 % des Européens. Par ailleurs, 49 % seraient également favorables à l'interdiction de la circulation des 4X4 en ville (33 % des Européens). Une tendance qui influe sur les campagnes marketing des entreprises : « Aujourd'hui, si vous êtes marketeur, vous n'avez pas seulement à prendre en compte l'avis de vos clients, mais aussi celui de ceux qui rejettent votre produit », souligne Paul Flatters, p-dg de Future Foundation. Pour le moment, il s'agit surtout du domaine alimentaire et automobile, mais l'édition ou les services financiers pourraient aussi entrer dans la ligne de mire de ces néo-rigoristes.

Méthodologie

Chiffres tirés de l'étude “Évolution des modes de vie en Europe” réalisée dans 13 pays européens, représentant 85 % de la population de l'UE et basée sur un panel représentatif de 16 000 personnes de 15 ans et plus.

BÉATRICE HÉRAUD

Sur le même sujet

Média

Par Stéphanie Marius

68% des retailers ont investi dans leur application mobile au cours des 12 derniers mois, selon une étude menée par la plateforme RetailMeNot. [...]