Recherche

Hard-discount : de la crise à la proximité

Publié par le

Selon la dernière étude Secodip sur le hard-discount, celui-ci s'inscrit de plus en plus dans le paysage français mais son profil est en train de changer.

  • Imprimer


Après une croissance effrénée entre 1990 et 1996, le parc de magasins de hard-discount s'est apparemment stabilisé en France, avec environ 1 966 points de vente. En revanche, sa part de marché continue de croître. Elle se situait au premier semestre 1997, selon Secodip, à 7,5 %, soit l'équivalent de celle d'Auchan. Près de 40 % des ménages français sont clients du hard-discount ; ils y consacrent 18,4 % de leurs dépenses. Autre enseignement de l'étude : le hard-discount évolue. De magasin de crise, il devient magasin de proximité et le profil de sa clientèle change. Si elle reste modeste, son recrutement devient plus important dans les classes aisées. Elle se rajeunit, avec, notamment parmi les clients fidèles, davantage de moins de 35 ans. De même, si les gros foyers sont largement présents, ceux de deux personnes deviennent plus nombreux. Enfin, le hard-discount se développe sur les agglomérations moyennes.

F.R

[Retailoscope] Lidl : du hard au smart discount

[Retailoscope] Lidl : du hard au smart discount

[Retailoscope] Lidl : du hard au smart discount [Retailoscope] Lidl : du hard au smart discount

C'est un cas d'école. Le chantre du hard-discount Allemand, Lidl, a opéré un repositionnement radical. Il est passé du "hard" discount au "smart" [...]

Lidl ose la pub comparative

Lidl ose la pub comparative

Lidl ose la pub comparative

Lidl, en pleine mutation vers une montée en gamme, veut montrer son nouveau visage, loin du hard-discount. Une stratégie lacée en 2012 et qui [...]

Gifi digitalise ses points de vente

Gifi digitalise ses points de vente

Gifi digitalise ses points de vente

Avec une centaine de magasins déjà équipés d'écrans, Gifi, numéro 1 du discount digitalise ses magasins. Installés à des endroits stratégiques, [...]

Lidl relooke ses magasins

Lidl relooke ses magasins

Lidl relooke ses magasins

Le hard discounter investit plus de 200 millions d'euros dans la réhabilitation architecturale de ses magasins existants et la création de nouveaux [...]

Le non-consommateur

Le non-consommateur

Le non-consommateur

Infidèle, zappeur, accro au hard discount, adept du concept

Une enseigne offensive

Une enseigne offensive

Une enseigne offensive

Un nom qui résonne comme le cri de guerre du plus agressif des hard discounters. Un logo qui ne dément en rien cette première impression. Pourtant, [...]