Recherche
Se connecter

Grignoter léger autour du monde

Publié par le

@ Enivrance

- «Les nouvelles formes de snacking vont nous réapprendre à manger tout en continuant à aller vite, à être nomade», souligne Sophie Romet de Dragon Rouge. Chacun peut ainsi réapprendre la notion de dose. Et d'ajouter: «C'est une opportunité pour les marques.» Ainsi, Dragon Rouge a collaboré avec Petit Navire pour revoir l'apport nutritionnel et la notion de plaisir pour ses salades préparées, quand Enivrance travaille avec des géants de l'alimentaire comme McDonald's, Unilever ou encore McCain avec un objectif: «Construire une excellence alimentaire». En s'inspirant de la rue et des marchés du monde entier, Edouard Malbois entend changer le business model de l'industrie via notamment des séries limitées et la qualité des ingrédients. Car, pour lui, le snacking est une porte ouverte sur le monde, permettant de varier I'alimentation, découvrir de nouveaux . goûts et «accédera la nature en milieu urbain».

A. C.

Sur le même sujet