En ce moment En ce moment

Gratuité pour tous les âges

Publié par le

Du berceau au lycée, des gratuits se sont spécialisés dans l'univers des enfants afin de séduire les parents.

  • Imprimer

TF1 avait commencé très tôt à s'intéresser aux gratuits, en entrant dans le capital de Metro. Le groupe a récidivé, en juin 2006, en prenant une participation de 85% dans Côte Mômes, deux mois après son lancement. Ce «magazine destiné aux parents soucieux de comprendre l'environnement de leurs enfants» revient aujourd'hui décliné dans une maquette plus aérée et illustrée. Son contenu éditorial s'est enrichi en entretiens, portraits, pages shopping... Le tout dans un format plus petit pour une meilleure prise en main. S'adressant aux parents comme aux enfants, «Côté Mômes a réussi à s'assurer une diffusion puissante et ciblée en étant distribué à plus de 650 000 exemplaires dans tous les points de vente de la Grande Récré et en étant joint à tous les colis Vertbaudet», précise Damien Serieyx, dg de TF1 Publishing, structure qui gère les magazines payants de Dora ou de la Star Ac'. «Il est aussi prépondérant sur le Net via le rapprochement avec le site Plurielles de TF1, dont les pages parentales sont siglées Côté Mômes», précise-t-il. Autant d'initiatives grâce auxquelles le mensuel compte se donner une longueur d'avance.

Le marché des petits est, en effet, dans la ligne de mire des gratuits, comme le montre l'arrivée de Bubble Mag destiné aux parents d'enfants de 0 à 10 ans. Créé par la société Elbbub, ludique et poétique, ce mensuel affiche un réseau de distribution de 1 300 boulangeries et supérettes à Paris et sa couronne, ainsi que de quelque 300 points de diffusion en tous genres de Paris et des Hauts-de-Seine (boutiques, cabinets médicaux, crèches...) Après 10 ans, les enfants n'en ont pas fini avec les gratuits. S'ils le souhaitent, la chaîne médiatique peut continuer avec «Imagine ton futur», «le mag' et le site des jeunes qui prennent leur avenir en main, explique Nathalie Vendrand, créatrice et éditrice du bimestriel. L'objectif est le même depuis sa création: rapprocher le monde de l'éducation et l'univers professionnel». Chaque numéro est axé sur un thème, comme les métiers de l'énergie ou un «spécial filles». Comme son relais en ligne sur www.imaginetonfutur.com, il propose aux adolescents des idées de carrière, témoignages de professionnels et explications des cursus scolaires à l'appui. Imagine ton futur est uniquement diffusé en milieu scolaire (31% des collèges et 25% des lycées).

Reste à savoir si, nourris dès le biberon à la gratuité, les petits devenus grands auront encore le réflexe d'acheter un titre de presse!

Autres articles

Stylist embarque les marques à bord de son Truck
Stylist embarque les marques à bord de son Truck

Stylist embarque les marques à bord de son Truck

Par

hebdomadaire feminin gratuit apprete lancer un systeme de road show pour faire decouvrir ses marques partenaires son lectorat

Le gratuit, un modèle payant pour Stylist
Le gratuit, un modèle payant pour Stylist

Le gratuit, un modèle payant pour Stylist

Par

Il a ans le Groupe Marie Claire importait outre Manche la recette du premier feminin gratuit plebiscite tant par les millennials que les annonceurs [...]