Recherche
Se connecter

Grande consommation : toujours en baisse

Publié par le

On constate, de nouveau, une période difficile en termes de consommation volume et valeur des ménages français, avec respectivement des baisses de 2,0 % et 2,1 % (légèrement inférieures à celles de la période précédente, - 2,3 % et - 2,6 %), et ce sur la quasi-totalité des rayons. Une nouvelle fois, seuls les rayons fromages libre-service et traiteur libre-service tirent leur épingle du jeu. C'est l'ensemble des circuits de distribution qui sont touchés y compris le circuit Hard Discount qui se porte moins bien que ses concurrents hypermarchés et supermarchés. Sur un cumul annuel mobile à date, les achats des foyers français progressent légèrement en volume de 0,3 %, mais diminuent en valeur de 0,4 %. Ce sont les hypermarchés et supermarchés qui progressent le plus en volume (stables en valeur), au détriment des circuits spécifiques.

Sur le même sujet