Recherche

Grande conso: la stabilité se poursuit

Publié par le

Malgré le contexte économique toujours difficile, la consommation volume des foyers français se maintient en ce début d'année 2012. A noter cependant que la croissance volume est quasi équivalente à l'évolution démographique.

En valeur, les ménages français ont globalement dépensé 2,7 % de plus que l'année dernière pour leurs produits de grande consommation et pour le frais libre service. A la mi-2012, les marchés du traiteur, des fromages et de la charcuterie en libre service restent toujours dynamiques. En revanche, le secteur des liquides demeure tout juste stable en volume sur un cumul à date, notamment du fait du repli des boissons rafraîchissantes sans alcool et des alcools. Les marchés du surgelé et de l'entretien accusent toujours un recul.

Ces résultats sont issus du panel consommateurs de Kantar Worldpanel, à travers lequel sont observés les achats des ménages dans l'ensemble des circuits de distribution. Le panel se compose de 20 000 foyers représentatifs de la population française. Worldpanel est le panel de consommateurs de référence pour les acteurs économiques de la grande consommation. Les évolutions volume et valeur sont calculées par rapport aux mois de l'année précédente.

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

Portrait-robot des médias sociaux à l'ère chatbot

L'institut Harris Interactive a présenté la cinquième édition de son baromètre Social Life consacré aux médias sociaux. Le point sur les tendances [...]

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Article écrit par MEDIARITHMICS

MEDIARITHMICS

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Le Data Marketing : parcours du combattant ?

Lundi 10h : réunion hebdomadaire au département marketing. La directrice annonce les grandes lignes d’une campagne d’activation marketing scénarisée [...]

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

7 conseils pour optimiser des mailings B to B

L'e-mail reste un élément de communication privilégié en B to B, puisque 41% des professionnels ont acheté un produit après avoir reçu un e-mail [...]

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Le nombre d'e-mails commerciaux décroît en 2016

Les marques plébiscitent toujours le mail pour communiquer avec leurs clients, mais privilégient des envois moins nombreux et davantage ciblés. [...]