Recherche
Se connecter

Gillette au plus près des femmes

Publié par le

La femme ne se rase pas, elle se dépile. Et 11 millions d'entre elles le font avec un rasoir. Pour éviter qu'elles ne soient attirées vers d'autres méthodes, Gillette leur a concocté un programme beauté XXL.

  • Imprimer


Gillette n'en doute pas. La femme est l'avenir de l'homme. Pour preuve si, en cinq ans, le CA du rasage masculin a crû de 34 %, celui du rasage féminin a fait un bond de 100 %. Certes, avec un CA de 48 millions d'euros, il n'est qu'une goutte d'eau comparé aux 422 M€ du marché masculin. Mais le potentiel est tout simplement énorme. Le lancement en 2001 de Venus, pendant féminin du Match 3, a en effet ouvert une nouvelle ère sur le marché. Alors que les ventes des rasoirs Système plafonnaient à 4,2 M€ en 2000, elles atteignaient 9,1 M€ en 2001 pour s'établir à 7,4 en 2002. Parallèlement, les ventes des lames Système passaient de 13,7 M€ en 2000 à 18,2 M€ en 2002. Maître incontesté du segment, avec 80,4 % du marché valeur, Gillette prépare dès à présent le printemps en lançant Venus Passion. Un rasoir digne de la salle de bains de Barbara Cartland. Le nouveau Venus est en effet rose, couleur triomphante de l'année 2003. « Pour les femmes, le look est le premier critère de classification. Lorsqu'elles parlent des systèmes masculins, elles les qualifient d'affreux », raconte Philippe de Carvalho, chef de groupe dépilation féminine. Affreux peut-être, mais tout de même très tentants puisque près de 60 % des femmes se rasent encore avec un produit masculin. « Le marché des produits masculins utilisés par les femmes est évalué à 38 M€ », poursuit Philippe de Carvalho. Pour les attirer vers des produits spécialement conçus pour elles, Gillette a donc pris l'aspect "look" à bras le corps. Sur le segment des Systèmes, mais aussi sur celui des jetables dominé par Bic (43,8 % contre 33,7 % pour Gillette). C'est dans un pack refermable mauve que Gillette Blue II Plus arrive sur le marché, au prix des Blue II masculins. Et pour favoriser la consommation, il est présenté en pack de 10, alors que la norme est de 4 à 5 rasoirs par pack. Ces différents lancements, auxquels il faut ajouter celui d'un nouveau gel de rasage, Satin Care, lui aussi rose, seront soutenus par un plan médias colossal (2 670 GRP, contre 2 124 GRP en 2002), ainsi que par de nombreuses opérations de promotion. Egalement au programme, un partenariat avec la marque de collant Le Bourget. Bref, en presse, à la télé, en magasin, difficile de passer à côté de la perfection au féminin.

Rita Mazzoli

La rédaction vous recommande

Le guide des audiences Facebook et Instagram
Le guide des audiences Facebook et Instagram

Le guide des audiences Facebook et Instagram

Par Nosto

Dans cet ebook vous apprendrezPourquoi attaquer le funnel de conversion par la fin prend tout son sensComment exploiter les donnees recoltees [...]

Sur le même sujet

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube
Média
Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Procter and Gamble stoppe son boycott de YouTube

Par Laurence Moisdon

Procter & Gamble, numéro un mondial des annonceurs, renoue avec YouTube pour ses achats publicitaires. Le boycott durait depuis plus d'un an. [...]

Le Media Rating Council accrédite Adledge
Média
Le Media Rating Council accrédite Adledge

Le Media Rating Council accrédite Adledge

Par La rédaction

Le Media Rating Council vient d'accorder son accréditation à Adledge pour sa mesure de la visibilité des publicités digitales display et vidéo [...]