Recherche

Gerlinéa lance des substituts de repas au rayon frais

Publié par le

Leader du rayon diététique en GMS, Gerlinéa arrive au rayon frais avec des substituts de repas innovants, co-signé Gerblé, fabriqués et distribués par Senoble.

  • Imprimer


Pour réussir son arrivée sur un nouveau marché, rien de tel qu'une innovation ap-puyée par un plan publi-promotionnel bétonné. Sept ans après avoir ouvert le marché des substituts de repas au rayon diététique des GMS, Gerlinéa (Nutrition & Santé) part à la conquête du rayon frais avec cinq substituts de repas à index glycémique réduit. Leur plus ? Grâce à l'intégration plus lente des sucres, ceux-ci agissent sur la sensation de faim et sur la fatigue, évitant ainsi les grignotages fatals aux régimes. Cerise sur le gâteau : pour la première fois en grande distribution, une marque propose un programme minceur adapté à chacun, par le biais d'une méthode basée sur quatre programmes de niveaux caloriques différents. Grâce à cette méthode, Gerlinéa est l'unique marque à pouvoir revendiquer clairement une perte de poids sur ses packagings. Un argument de choc sur ce marché évalué à 500 MF en grandes surfaces, dont 36 % réalisés au rayon frais, et à environ 100 millions de repas vendus en 2000 (dont 75 % pour la GMS).

25 % des adultes ont des problèmes de surpoids


Reste à convaincre les consommateurs et à grignoter du terrain au rayon frais, où Menu Minceur de Yoplait assure une domination écrasante avec près de 95 % des ventes devant Taillefine. A priori, le marché semble plutôt porteur. En effet, selon Nutrition & Santé, 22 % des Français ont fait quelque chose pour perdre du poids en 2000 (source : CSATMO). Par ailleurs, sur les 2,5 millions de foyers français qui consomment des substituts de repas, 53 % d'entre eux ne consommeraient pas encore de produits vendus au rayon frais. La France compte aujourd'hui 8 % d'adultes obèses et 10 % d'enfants. Quant aux adultes présentant des problèmes de surpoids, ils représentent 25 % de la population. Pour réussir son pari et s'imposer comme la première marque de substituts de repas présente au rayon diététique et au rayon frais, Gerlinéa a passé un partenariat avec la société Senoble. Déjà liée par une licence de marque avec Weight Watchers, celle-ci assure la fabrication et la commercialisation de la gamme. « 25 % des acheteurs de substituts de repas au rayon frais sont déjà des acheteurs de Gerlinéa. Nous avons un beau potentiel », promet Luc Le Blanc, chef de groupe chez Nutrition & Santé. Ce partenariat qui exclut tout co-branding a donné naissance à cinq produits sucrés (trois brassés et deux crèmes). Selon Luc Le Blanc, les produits salés représentent moins de 15 % du marché. « Nous avons voulu aller sur les gros segments tout de suite pour garantir les rotations : les crèmes et les brassés représentent 68 % du marché au rayon frais aujourd'hui », poursuit-il. Ce lancement sera soutenu par un plan publi-promotionnel destiné à recruter des consommatrices et à augmenter la mixité entre les deux rayons. Soit 60 insertions dans les 16 principaux titres de la presse féminine et santé de mars à juin, avec l'organisation d'un cross couponning et d'une campagne de boîtes aux lettres courant mars. Objectif : une progression du rayon frais de 25 %.

LES SUBSTITUTS DE REPAS EN BREF


Un marché d'environ 500 millions de francs en GMS. Evolution des ventes au rayon diététique : + 7,1 % ; au rayon frais : - 15 % (CAM à fin septembre 2000, en valeur). Ventilation des ventes par segments (rayon frais + diététique) : crèmes et brassés (frais) : 24 % ; prêts à consommer (sec) : 23 % ; poudres (sec) : 21 % ; barres (sec) : 15 % ; salés (frais) : 6 % ; cakes (frais) : 5 % ; soupes (sec) : 4 % ; salés (sec) : 2 % (3e trim. 2000, total France, en valeur). Gerlinéa est n° 1 au rayon diététique avec 57,8 % de PDM devant Gayelord, Slim Fast, les MDD et les autres. Source : Nutrition & Santé

Anne Autret

La nouvelle ère des smart shoppers

La nouvelle ère des smart shoppers

La nouvelle ère des smart shoppers La nouvelle ère des smart shoppers

Le consommateur d'hier s'est transformé en un " smart shopper " à la recherche de nouveaux repères promotionnels. Décryptage.

Mim placée en redressement judiciaire

Mim placée en redressement judiciaire

Mim placée en redressement judiciaire

Les difficultés qui touchent le secteur de la mode à petit prix (fermeture de nombreux magasins du groupe Vivarte, notamment) perdurent. L'enseigne [...]

Franprix et Allo Resto livrent des repas en 45 minutes

Franprix et Allo Resto livrent des repas en 45 minutes

Franprix et Allo Resto livrent des repas en 45 minutes

Une quarantaine de menus livrés en moins d'une heure. C'est ce que proposent Franprix et Allo Resto. L'enseigne s'est, en effet, associée au [...]