En ce moment En ce moment

France Bus met Lyon en modèle

Publié par le

Un an après avoir repris la régie publicitaire des transports urbains lyonnais, France Rail Publicité et sa filiale France Bus présentent Médiaplan Bus et Métro, un modèle de calcul des performances des réseaux d'affichage inspiré de Médiaplan Gares.

  • Imprimer


Daniel Cukierman, président du groupe France Rail Publicité, avait annoncé le lancement du chantier fin 1998. Un an plus tard, Médiaplan Bus et Métro voit le jour. Créé sur l'agglomération lyonnaise, ce modèle pourra être étendu à l'ensemble des réseaux gérés par le groupe France Rail Publicité. Lille et Bordeaux devraient ainsi être les prochaines agglomérations à se voir appliquer ce modèle. Son objectif : calculer en temps réel les performances des réseaux d'affichage, pour permettre à terme d'imaginer une offre bus et métro à partir des informations détaillées par ligne. « La difficulté avec le bus, c'est que la population se déplace tout comme le support. Il fallait donc calculer les points de rencontre entre le support, les piétons, les automobilistes et autres usagers des transports en commun », indique Christine Jourdan, directeur marketing développement de FRP.

Un travail de fourmi


Dans un premier temps, il a donc fallu identifier précisément les lignes des bus et métro de l'agglomération, découpée en 700 zones distinctes, ainsi que les trajets et le nombre de déplacements de la population par mode : piéton, transport en commun et voiture particulière. En effet, on voit différemment un cul ou un flanc de bus selon le mode de déplacement choisi. « Il fallait aussi identifier les caractéristiques sociologiques et démographiques de la population, poursuit Christine Jourdan. Dans cette optique, nous nous sommes servi des données des zones Iris Insee, des enquêtes ménages réalisées par le Sytral, ainsi que d'enquêtes sur la fréquentation des transports en commun, de la clientèle et ses comportements de mobilité. En croisant les informations sur les lignes de bus et de métro, les trajets, le nombre de déplacements et les caractéristiques de la population, on obtient les points de rencontre entre population et réseaux. Pour chaque point de rencontre, le modèle permet de calculer le nombre de contacts par réseau en fonction du sens de la circulation et du mode de transport utilisé. »

Redynamiser l'offre bus et métro


Le nombre de rencontres dépendant de la fréquence des bus, qui varie en fonction des jours, semaine ou week-end, ainsi que du temps passé dans son espace de circulation, il a également fallu développer un logiciel pour opérer le calcul. « Nous avons développé un logiciel de calcul d'itinéraires qui prend en compte toutes les caractéristiques du réseau routier, sens uniques, voies piétonnes. Ce calcul couvre 95 % de la réalité. S'agissant d'un modèle, il ignore les déviations et autres perturbations », note Christine Jourdan. Destiné à valoriser le média bus et métro, et à proposer aux annonceurs une offre différenciée, le modèle, qui a demandé un investissement financier important, doit permettre à France Bus de répondre d'une façon pointue à une problématique précise sur une zone de chalandise donnée d'une agglomération.. En termes de performances, les résultats de l'étude réservent quelques surprises. « Les chiffres sont en deçà de ceux qui circulaient avant la reprise de la régie, puisqu'en matière de répétition, nous sommes pour le bus à 29 et à 52 pour le métro. Mais ces chiffres ont le mérite d'être plus proches de la réalité et donc de crédibiliser le média », remarque Pierre-Yves Lecharny, P-dg de France Bus. Avant d'ajouter : « Il nous est aujourd'hui possible de cibler les réseaux en fonction de la population en contact avec les lignes. On peut ainsi imaginer de construire sur certaines lignes des produits ciblés jeunes. De plus, le modèle intègre immédiatement les nouvelles lignes et les nouveaux réseaux. » Bref, via Médiaplan Bus et Métro, le groupe France Rail Publicité poursuit son travail d'expertise de l'affichage transports. Un travail que les annonceurs apprécieront à sa juste valeur.

RITA MAZZOLI

La rédaction vous recommande

CIO et CMO : les copilotes de la transformation digitale
CIO et CMO : les copilotes de la transformation digitale

CIO et CMO : les copilotes de la transformation digitale

Par Cimo Forum

Le 13 decembre dernier se tenait le CIMO FORUM evenement reunissant CIO et CMO Apres setre longtemps tourne le dos sont ils en voie de rapprochement [...]

Sur le même sujet

Le mobile, support favori de la consommation d'internet
Média
Le mobile, support favori de la consommation d'internet

Le mobile, support favori de la consommation d'internet

Par Eloïse COHEN

La consommation d'Internet est en croissance exponentielle, principalement via le mobile, les applications et les plateformes sociales. C'est [...]

La DRTV booster d'efficacité selon My Media
Média
La DRTV booster d'efficacité selon My Media

La DRTV booster d'efficacité selon My Media

Par Amélie Riberolle

Après une décennie de mesure de l'efficacité TV avec sa solution Leads Monitor, My Media publie son premier baromètre DRTV, dont les résultats [...]