Recherche

Français et Internet : les deux font la paire

Publié par le

Plus de 45 % de foyers français ont un micro-ordinateur à domicile et plus d'un tiers des foyers sont désormais connectés à Internet. Autant dire que la France continue sa progression, selon la dernière enquête de SVM et GfK.

  • Imprimer


C'était un frémissement il y a encore deux ans. C'est aujourd'hui un état de fait : l'ordinateur et l'Internet se diffusent désormais dans toute la France et auprès de tous les types de population. C'est, en tous les cas, ce qui ressort de la dernière enquête exclusive GfK/SVM dévoilée au mois de janvier dernier. Plus de la moitié des 11,2 millions de foyers équipés d'un micro vivent dans une ville de moins de 100000 habitants. Autre nou-veauté : toutes les CSP se mettent à l'Internet et aux loisirs numériques. En outre, si les classes sociales aisées succombent, aux attraits de la techno, les ouvriers et les sans-emploi (chômeurs et retraités) investissent dans un équipement. Dans 78 % des cas, l'Internet étant relié à un équipement. Outre la démocratisation de l'Internet à toute une population, 2004 est aussi l'année du haut débit: baisse des prix, ADSL 2+ ; forfaits 15 mégas… les deux tiers des connectés français surfent grâce au haut débit, soit pour lui seul 23,4 % des foyers français. Beaucoup de Français ont d'ailleurs découvert cette année Internet directement par l'ADSL, en profitant de l'élargissement de la couverture et de forfaits toujours plus compétitifs. En l'espace d'un an, Internet et la micro ont donc conquis plus d'un million de foyers français. Autre tendance, acheter un micro ne signifie pas forcément se séparer de l'ancien. Pour preuve, 28% des foyers équipés possèdent deux machines ou plus. Le multi-équipement permet ainsi de multiplier les usages : beaucoup de ces foyers possèdent, par exemple, un ordinateur de bureau et un portable.

Un usage qui se modifie au fil des ans


L'usage principal du micro est donc multiple et se modifie au fur et à mesure que les foyers se familiarisent avec leur PC. 90 % des foyers s'en servent ainsi pour consulter leurs mails (83 % en 2003), 36 % utilisent leur PC pour un travail graphique et un traitement des images, 28 % y font des jeux (35 % l'an passé). L'usage principal se modifie donc au fur et à mesure que l'internaute se familiarise avec l'offre. 42 % des foyers utilisent principalement Internet pour le courrier électronique, 40 % pour consulter des sites web, 11 % pour le “chat” et 8% pour le téléchargement de fichiers. Concernant justement le téléchargement, les récentes poursuites engagées par les majors du disque ne semblent guère avoir entamé l'enthousiasme des internautes. En 2003, ils indiquaient avoir récupéré en moyenne 16 morceaux de musique, 4 films et 4 jeux vidéo sur le Net. Au cours des trente jours précédant l'enquête 2004, ces mêmes internautes téléchargeaient 15 morceaux de musique, 3,9 films (format DivX) et 1,9 jeu vidéo. Les internautes qui téléchargent sont suréquipés puisqu'ils possèdent, pour la plupart, un appareil photo numérique, une console de jeux, un baladeur numérique, un téléphone et un ordinateur portables. A noter: en 2004, un ordinateur acheté sur deux était un portable.

Acheter en ligne ne fait plus peur


Pour 23 % des foyers français, acheter en ligne est entré dans les mœurs. Deux tiers des internautes ont déjà franchi le pas, contre 60 % l'an passé. Quel type d'achat font-ils? Un peu de tout pour 516 euros en moyenne par an (contre 84 e en 2003). Les livres, CD, jeux, DVD et produits culturels tirent le marché avec 43 % des internautes (+ 11 points par rapport à 2003), vient ensuite le Tourisme pour 36 % des Internautes (+ 9 points) et la micro-informatique (pour 24 %). A noter : les achats alimentaires restent stables (5 % des achats en ligne). Les intentions d'achat sont plutôt prometteuses puisque 80 % des internautes comptent dépenser au moins autant d'argent dont 29,5 % davantage…

Méthodologi


Méthodologie 1 004 personnes représentatives de la population française ont été interviewées par téléphone début décembre 2004.

Ava Eschwège

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Sébastien Danet rejoint IPG Mediabrands

Plus d'un mois après l'annonce de sa démission de Publicis Media France, Sébastient Danet est nommé chairman d'IPG Mediabrands France.

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

Audience mobile : Médiamétrie élargit sa mesure

La société d'études média combine des données user-centric et site-centric pour mieux appréhender l'Audience Internet Mobile qui représentait [...]

Top 5 des Mannequin Challenges des marques

Top 5 des Mannequin Challenges des marques

Top 5 des Mannequin Challenges des marques

Après le ice bucket challenge, place au mannequin challenge. Ce phénomène viral, qui a contaminé toute la sphère internet, consiste à se filmer [...]

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

Kiabi à la conquête de Paris

De retour dans la capitale, le pop up store parisien de Kiabi vient d'ouvrir ce vendredi 25 novembre 2016. Objectif ? S'implanter de façon plus [...]