Recherche

Films : comment optimiser les moyens promotionnels

Publié par le

En partenariat avec Carat Cinéma et Médiavision, le CNC a commandité à l'institut QualiQuanti, une étude pour permettre aux producteurs et distributeurs d'optimiser leur matériel promotionnel.

  • Imprimer


Partant du constat que les producteurs étaient de plus en plus sensibilisés à l'importance de l'affiche et de la bande annonce dans le succès d'un film, le service des études du CNC a voulu une enquête qui compare systématiquement par genre les films français et les films américains. Intitulée "Les affiches et bandes annonces de films", cette enquête a d'abord consisté en l'analyse sémiologique en profondeur d'un corpus de 350 affiches et 180 bandes annonces, puis en une phase consommateurs (3 groupes et une douzaine d'entretiens à Paris et en province). Daniel Bô, P-dg de QualiQuanti, déduit de l'analyse un certain nombre de conseils pour optimiser les moyens promotionnels et recommande de s'inspirer de certains partis pris de la promotion américaine, en les adaptant à la spécificité française.

Affiches de films


ne pas hésiter à investir un minimum sur la stylisation du titre (il renseigne sur l'univers du film et donne l'impression d'une production qui a des moyens), éviter les titres et les visuels trop ambigus (ils induisent en erreur quant au genre du film), créer une image forte qui symbolise l'histoire (ne pas se contenter de reprendre une image du film).

Bandes annonces


créer un lien sonore qui structure la bande annonce en lui appliquant un rythme, ne pas hésiter à décliner différents formats de bandes annonces, privilégier la présentation de l'enjeu, du début du film, éviter de dévoiler sa fin.

Anika Michalowska