Recherche

Extrême déploie un projet pharaonique pour Parc Astérix

Publié par le

 

En 2012, le Parc Astérix casse sa tirelire. Sa dernière attraction, Oziris, événement-phare de la réouverture du parc (lire aussi p. 52), lui a coûté 20 millions d'euros. Pour en faire la promotion, l'agence Extrême a mis au point une campagne 360 degrés.

Spot TV, spot radio, affichage digital en gare, refonte du site internet... Peu importe le média utilisé, la promesse est unique: «Vous n'êtes pas prêt d'atterrir». But de l'opération: élargir son public, plutôt adolescent, à toute la famille. Au total, pour cette saison, les budgets de communication médias s'élèvent à plus de 9 millions d'euros, dont plus des deux tiers ont été consacrés à l'affichage et au cinéma.

Un mois après le lancement de la campagne, le parc a déjà accueilli 200 000 visiteurs.

D. G.

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Mobile : où en sont les annonceurs ?

Comment les annonceurs perçoivent-ils le mobile, qui absorbe une part de plus en plus croissante des investissements publicitaires ? Réponse [...]

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Robotique : Hease, le robot d'accueil du retail

Hease Robotics présentera au CES Las Vegas 2017 son robot équipé d'intelligence artificielle à destination des acteurs du retail et de l'hospitalité. [...]

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon

Hackathon : innover en mode marathon
Arte
Au coeur de l'hackathon organisé par la chaine de télévision Arte.

Sortir un nouveau produit en 48h chrono ? Telle est la promesse du hackathon. Le phénomène, en plein boom, séduit les marques.

Undiz teste le retrait des achats en casiers automatiques

Undiz teste le retrait des achats en casiers automatiques

Undiz teste le retrait des achats en casiers automatiques

Le magasin du centre commercial Saint-Lazare Paris a été sélectionné pour un pilote permettant à Undiz d'évaluer les bénéfices apportés par [...]