Recherche

Entre gastronomie et grignotage

Publié par le

Intervenant lors du petit-déjeuner organisé par la Sopexa sur le modèle alimentaire français d'aujourd'hui et de demain, Jean-Pierre Loisel, directeur du département consommation du Credoc a souligné la persistance du modèle français.

  • Imprimer


«On évoque à tort le paradoxe du modèle français. Nos concitoyens sont simplement sensibles à la notion de terroir et ont su préserver une certaine structure alimentaire », explique Jean-Pierre Loisel, en se basant sur une étude du Credoc réalisée au mois de juin 2000 et relative à l'évolution des comportements alimentaires des Français entre 1998 et 2000. Exit ainsi l'idée que les Français mangeraient plus rapidement que par le passé. La durée moyenne des repas augmente. Le petit-déjeuner du week-end dure 34 mn, contre 21 mn en 1998. De même, le temps consacré au dîner du week-end a augmenté de 2 mn. « Le consommateur souhaite visiblement profiter davantage de ce moment privilégié que constitue le repas », commente-t-il. En revanche, le temps moyen consacré à la préparation des repas diminue. Il est passé, durant les deux dernières années, de 42 mn à 36 mn en semaine et de 1 h à 44 mn le week-end. Cette évolution correspond à une volonté des Français de diminuer le temps consacré aux tâches ménagères routinières. Quant au contenu des assiettes, il reste stable depuis deux ans et relativement complet puisque plus de 80 % des Français prennent des repas composés de deux plats ou plus. Lorsqu'ils mangent à domicile, ils privilégient la convivialité, la détente et le calme. Et considèrent que l'alimentation est source de plaisir et de saveur. « Le modèle alimentaire français se caractérise précisément par le fait que l'alimentation n'est pas uniquement fonctionnelle », souligne Jean-Pierre Loisel. Parallèlement, le grignotage en dehors des repas s'est sensiblement accru depuis deux ans. 30 % des enfants prennent des en-cas à l'école et 57 % à la maison. 12 % des adultes font de même sur leur lieu de travail, contre 44 % à la maison. Ce phénomène s'explique en partie par la multiplication des "produits nomades". Ce qui amène les adultes à consommer de plus en plus de biscuits, de pâtisseries, de sucres ou de leurs dérivés... Alors que les aliments nobles, comme le lait ou les fruits, représentent seulement un quart des produits consommés. En fait, « la structuration des repas devrait évoluer vers la croissance des aliments "services", dont le temps de préparation est réduit, et vers des modes alimentaires alternatifs comme la restauration rapide », estime Jean-Pierre Loisel. Mais on peut être rassuré : les Français ne sont pas prêts de lâcher les repas structurés.

MÉTHODOLOGIE


Interviews par questionnaire en face à face de 1 h 10, au cours du mois de juin 2000, auprès de 1 400 ménages représentatifs de la population française. Deux personnes questionnées par ménage : le ou la personne en charge des courses et de la cuisine et un individu du foyer tiré aléatoirement.

Isabel Gutierrez

[Cannes Lions] "Waze est un média de moment marketing"

[Cannes Lions] "Waze est un média de moment marketing"

[Cannes Lions] "Waze est un média de moment marketing" [Cannes Lions] "Waze est un média de moment marketing"

Sponsor du tapis bleu qui longe la croisette lors des Cannes Lions 2017 et compagnon de route du quotidien de 79 millions de Francais Waze revient [...]

Hom met le paquet sur Instagram

Hom met le paquet sur Instagram

Hom met le paquet sur Instagram

presque 50 ans la marque de sous vetements masculins vire de bord et sort des modeles plus modernes Pour atteindre la cible jeune et urbaine [...]

Mesures et efficacité sur le digital

Mesures et efficacité sur le digital

Mesures et efficacité sur le digital

Pour la premiere fois le CESP IAB France et IREP associent pour une journee de reflexion au coeur de actualite consacree la mesure du digital [...]

Les stratégies des retailers américains à dupliquer

Les stratégies des retailers américains à dupliquer

Les stratégies des retailers américains à dupliquer

Deja ebranle par le bouleversement de son modele economique le secteur du retail americain doit present affronter la concurrence des geants [...]

[Portrait] Iligo repense les études marketing

[Portrait] Iligo repense les études marketing

[Portrait] Iligo repense les études marketing

Ancien collaborateur agences conseil en communication et media Olivier Goulet est la tete un nouveau modele agence etudes Iligo qui entend repondre [...]

Le retail hybride, 2 points de vente pour le prix d'1

Le retail hybride, 2 points de vente pour le prix d'1

Le retail hybride, 2 points de vente pour le prix d'1

Certains commerces innovants inventent un business model qui allie deux activites dont une profitera l autre tout en enrichissant experience [...]