MENU
Recherche

E-réputation: annonceurs, encore un effort

Publié par le

Les annonceurs, petits et grands, prennent très au sérieux la gestion de leur e-réputation. Toutefois, ils ne disposent pas encore d'outils de gestion adaptés, selon l'enquête réalisée par SAS et IDC.

D'après l'Observatoire français des médias sociaux IDC & SAS deuxième édition: «Médias sociaux et e-réputation», 124 entreprises de grande taille ont été interrogées, de même qu'un échantillon représentatif de 800 internautes français., les grandes entreprises ont pris la mesure de l'enjeu que représente la gestion de leur réputation on line. Près de 40 % d'entre elles reconnaissent qu'une mauvaise image en ligne a un effet direct sur le business. En clair, qu'elle peut leur faire perdre du chiffre d'affaires... Les directeurs marketing et communication estiment même que la question de la réputation des marques sur les médias sociaux relève des comités de direction.

Selon cette enquête, réalisée par SAS et IDC, plus de la moitié des entreprises (52 %) ont déjà lancé des initiatives d'interaction client sur les réseaux sociaux l'an dernier. La plupart du temps, pour anticiper et éviter les risques de «dérapage» sur les médias sociaux. Ces programmes auraient représenté près de 7 % des budgets de digital marketing des grandes entreprises en 2010, soit moins de 1 % de la