Recherche
Se connecter

E-business : des investissements plutôt stables

Publié par le


Le département Interactive de Taylor Nelson Sofres a interrogé 100 entreprises nationales et internationales en février 2002 pour connaître les niveaux d'investissements prévus en e-business pour 2002. A ce jour, 88 % des grandes entreprises françaises sont équipées d'un site institutionnel et 76 % des grands comptes disposent d'un Intranet. Plus de la moitié de ces entreprises se sont dotées d'un site relationnel pour leurs clients, fournisseurs ou partenaires. 44 % ont un site dédié au e-commerce. Au global, les budgets d'investissements des grands comptes pour l'année 2002 devraient être équivalents à ceux de 2001. Plus de 40 % des entreprises déclarent vouloir diminuer leurs investissements, moins de 40 % les augmenteront et 22 % investiront autant qu'en 2001. Les raisons invoquées pour justifier la baisse sont : la crise économique (60 %), l'absence de projet de site (30 %), le manque de maturité du secteur (6 %), l'attente d'un retour sur investissement (6 %), l'insatisfaction de projets précédents (6 %). A l'avenir, les grands comptes envisagent de réduire les investissements affectés au développement technique de sites au profit du marketing, dont la part d'investissement devrait passer de 15 % en 2001 à 26 % en 2002. D'une manière générale, les grandes entreprises sont globalement satisfaites de leur site. 94 % d'entre elles estiment que les objectifs poursuivis par leur entreprise en investissant dans un site institutionnel ont été atteints. Quant aux sites de e-commerce, ces derniers soulèvent une certaine insatisfaction : 21 % des entreprises considèrent que les objectifs n'ont pas été atteints.

Anika Michalowska

Sur le même sujet

Carrière

Par Floriane Salgues

Le Turing Club et Opinion Way révèlent leur première étude sur les salaires des experts data science en France, Data Scientist et Data Engineer. [...]