Du vert dans les médias

Publié par le

Longtemps absent des mass medias, le thème du développement durable arrive en force sur le petit écran, sur les ondes mais aussi dans la presse écrite. Car le sujet semble désormais cher aux lecteurs et... aux annonceurs.

  • Imprimer
En 2008, la presse a multiplié les numéros dédiés à l'environnement.

En 2008, la presse a multiplié les numéros dédiés à l'environnement.

Numéros, émissions ou cahiers spéciaux... A l'occasion de la Semaine du développement durable, du 1er au 7 avril, le vert est à l'honneur dans les médias. Une couleur nettement visible aujourd'hui mais qui est réellement en vogue depuis deux ans, intensifiée par le Grenelle de l'environnement, le rapport du Giec, le film d'Al Gore - et leur prix Nobel - et l'apparition de Nicolas Hulot sur la scène politique.

Ainsi, l'an dernier, la presse a multiplié les numéros spéciaux à l'image du Nouvel Observateur, de Capital ou même de Femme actuelle, et enrichi ses nouvelles formules de rubriques dédiées à l'environnement comme Le Monde avec sa page «Planète» ou La Tribune avec «Green Business». «Cela s'est imposé comme une évidence pour repositionner la marque dans la modernité et la nouvelle économie, estime Valérie Decamp, directrice générale de La Tribune. Au vu de la satisfaction des lecteurs, cette page est amenée à prendre de l'ampleur. En attendant, nous allons créer une chaîne Green Business sur notre site.»

Même enthousiasme sur le PAF où déferlent les émissions de décryptage, de pédagogie ou d'évasion relatives à l'environnement. Le plus souvent sur un ton positif, comme Global Mag, lancé en janvier par Arte. «Le magazine aborde des sujets sérieux avec un angle spectaculaire, ludique et positif: il s'agit de trouver des solutions, non de faire peur, explique Emmanuel Suard, directeur adjoint des programmes d'Arte. C'est l'aboutissement d'une réflexion de deux ans, après plusieurs expériences comme nos soirées «Thema futur», qui induisaient une certaine anxiété chez nos téléspectateurs.»

Pour le moment, le public est au rendez-vous. Et par voie de conséquence, les annonceurs. «La page Green Business est celle que l'on commercialise le mieux, assure Valérie Decamp. Alors que l'on observe un décrochage général, la demande reste stable sur cette rubrique.» Les régies ne s'y sont pas trompées. Plusieurs se positionnent sur le créneau; certaines ultra-spécialisées comme Influence (Heaven) et Good Action, d'autres plus traditionnelles comme Mondadori. Pour Walter Bouvais, directeur de publication de Terra eco, on doit d'ailleurs s'attendre à un raz-de-marée publicitaire dans les prochains mois...

BEATRICE HERAUD

Autres articles

Webedia acquiert Creators Media
Webedia acquiert Creators Media

Webedia acquiert Creators Media

Par

Webedia groupe media francais dedie au loisir et au divertissement online qui revendique 27 millions de visiteurs uniques mensuels et plus de [...]

CGV 2018 : M6 Publicité valorise le contexte publicitaire
CGV 2018 : M6 Publicité valorise le contexte publicitaire

CGV 2018 : M6 Publicité valorise le contexte publicitaire

Par

Dans ses conditions generales de vente 2018 le groupe M6 qui integre depuis le 1er octobre les medias du groupe RTL mise sur des offres de publicites [...]

Naissance de Monkey, média vidéo et social d'Eléphant
Naissance de Monkey, média vidéo et social d'Eléphant

Naissance de Monkey, média vidéo et social d'Eléphant

Par

Un nouveau venu dans la jungle des medias qui ont investi les reseaux sociaux coups de videos courtes et percutantes Monkey cree par le groupe [...]