Recherche
Se connecter

Du Japon et de France : réinventer un basique

Publié par le


Allez faire un petit détour au 29, rue du Dragon dans le VIe arr. de Paris. Vous y découvrirez la première boutique Me d'Issey Miyaké implantée en Europe. Deux gigantesques poupées colorées vous accueillent dans un espace tout en blanc laqué. Vous pourrez y essayer les derniers tee-shirts du créateur aux couleurs ultra-vives, taille unique, et surtout des matières phares, nouvelles innovations du studio de création japonais. Un merchandising étonnant pour des vêtements (entre 130 et 350 €) en distributeurs automatiques ! Vous sélectionnez votre modèle sur la machine, et voici votre tee-shirt roulé dans un simple tube en plastique transparent. Après quarante ans de création, la volonté d'Issey Miyaké d'être en rupture avec les codes du prêt-à-porter reste intacte. « Mon travail est une réflexion sur la manière dont les gens s'habillent. C'est une recherche de techniques et de matières. » Résolument inscrit dans une perspective futuriste, sa seule préoccupation est d'habiller l'avenir en associant technologie, fonctionnalité et beauté.

Demain pensez à…

rompre avec les codes inamovibles de votre marché. Vos clients, en particulier les plus fidèles, attendent d'être surpris.

Brice Auckenthaler - Directeur associé d'ExpertsConsulting, conseil en Marque, Prospective et Innovation

Sur le même sujet